Sans le journal « l’Humanité », plus de voix de gauche dans la presse quotidienne

Le journal « l’Humanité » est en danger, il risque de disparaître, c’est le seul quotidien d’opposition de gauche en France qui remet en cause le libéralisme, qui donne la parole aux ouvrier-e-s, aux employé-e-s, aux hommes et aux femmes qui subissent le poids et les injustices du capitalisme.

  • Un peu d’Histoire :

Lorsque l’Unità, le quotidien communiste fondé par Antonio Gramsci, a fermé pour la première fois en 2000, la gauche italienne a perdu une voix essentielle. Elle ne s’en est jamais remise. Le quotidien est reparu plusieurs fois sous une forme toujours plus édulcorée (suivant en cela le déclin politique et intellectuel de la gauche italienne). Ce grand quotidien a aujourd’hui disparu. La gauche italienne aussi. Les deux choses sont liées : la gauche française a besoin d’une voix critique et amie qui porte ses idéaux sinon elle risque à son tour de disparaître. »

  • Le témoignage de Pierre Cassan :

« suite à l’intervention de Christine (samedi 16 février), je pense qu’il serait bien d’informer les membres de l’Atelier qu’un don pour sauver L’Huma entre dans le cadre du dispositif d’allègement fiscal.

Comme cela n’a pas été dit en réunion … n’hésite pas à préciser (en post scriptum par exemple) que cette suggestion émane de moi. Tu peux aussi mentionner le site d’accès.

Et pour que tout soit limpide, tu peux répercuter le présent mel.

Une chose est sûre : que l’on soit abonné ou lecteur occasionnel (pas simple), il me semble essentiel que L’Huma vive. »

Plusieurs possibilités pour sauver « l’Huma » :
  • vous abonnez (c’est le plus important car il faut le lire…un journal sans lecteur meurt) :
– abonnement numérique : l’Humanité 100% WEB (L’accès illimité à tous les articles payants du site depuis votre ordinateur, mobile ou tablette)+ Les journaux du lendemain accessibles dès 21h

+ Un confort de lecture et des applications dédiées

+ Un abonnement sans engagement, annulable à tout moment

1€ le 1er mois puis 9,90€/mois sans engagement

– les différentes formes d’abonnement papier : https://humanite.aboshop.fr/common/product-subscription/3183

– l’acheter en kiosque

  • NOUS POUVONS AUSSI VOUS PARRAINER POUR LE QUOTIDIEN DU VENDREDI « L’HUMANITÉ DES DÉBATS » et l’ HUMANITÉ DIMANCHE pour 13,50 pour un mois ou 27 € pour deux mois. N’hésitez pas à nous contacter pour engager cette démarche sur atelierfdegauche@gmail.com
  • ou/et faire un don soit en ligne soit en téléchargeant un bulletin de souscription ( Votre don vous donne droit à une réduction d’impôt de 66 %, dans la limite de 20 %  du revenu imposable).

A propos des « violences » à Air France : JAURÉS CONTRE VALLS

Pour Valls, 2 chemises déchirées c’est beaucoup plus grave que 2900 vies déchirées
Cette réponse cinglante à Valls :

Afficher l'image d'origine

« Le patronat n’a pas besoin, lui, pour exercer une action violente, de gestes désordonnés et de paroles tumultueuses ! Quelques hommes se rassemblent, à huis clos, dans la sécurité, dans l’intimité d’un conseil d’administration, et à quelques-uns, sans violence, sans gestes désordonnés, sans éclats de voix, comme des diplomates causant autour du tapis vert, ils décident que le salaire raisonnable sera refusé aux ouvriers ; ils décident que les ouvriers qui continuent la lutte seront exclus, seront chassés, seront désignés par des marques imperceptibles, mais connues des autres patrons, à l’universelle vindicte patronale. […] Ainsi, tandis que l’acte de violence de l’ouvrier apparaît toujours, est toujours défini, toujours aisément frappé, la responsabilité profonde et meurtrière des grands patrons, des grands capitalistes, elle se dérobe, elle s’évanouit dans une sorte d’obscurité. »
Jean JAURÈS, discours devant la Chambre des députés, séance du 19 juin 1906.

Conférence-débat « Jean Jaurès, des vies, … la postérité » – St Genès Champanelle

Mardi 18 novembre, à St Genès Champanelle, à la Maison des Associations a eu lieu :

r2d2 st genes 2502 r2d2 st genes 2497

Conférence-débat « Jean Jaurès, des vies, … la postérité »

animée par Julien Bouchet, Docteur en Histoire contemporaine, membre des Études Jaurésiennes, Prix de Thèse du Sénat

avec le soutien du Département Histoire de l’Université Blaise Pascal.

JEAN JAURES : célébration à la Halle Communale à Beaumont (suite)

Samedi 22 novembre 2014

DSC09821  DSC09808

Michel Dugay

Les quelques lignes que je vais vous lire sont extraites des  Etudes Socialistes  de Jaurès. Il s’agit d’un ensemble de textes, initialement publiés de façon dispersée, sous la forme d’articles de Presse, pour la plupart dans la Nouvelle République. Par la suite ils ont été rassemblés en une édition globale dans Les Cahiers De La Quinzaine. Nous devons cette parution synthétique à Charles Péguy. Au passage, rappelons-nous que cet écrivain et poète socialiste, à la foi chrétienne confinant au mysticisme, n’a pas survécu à son ami Jaurès. Le 5 septembre 1914 il fut l’un des premiers tués de la grande guerre.

Parmi « les études socialistes » j’ai choisi un tout petit texte. Publié en 1901 il est l’introduction d’un ensemble plus vaste intitulé « LE SOCIALISME ET LA VIE ». Jaurès s’attache à y définir les buts qu’il assigne à l’édification du socialisme. Alors, ce texte, le voici.

Read moreJEAN JAURES : célébration à la Halle Communale à Beaumont (suite)

JEAN JAURES – intervention rue Jean Jaurés à Beaumont (suite)

Samedi 22 novembre 2014

DSC09572 DSC09589

DSC09709

Pierre Cassan

Bon jorn,

Sem aici per onorar la vida e la memoria de Joan Jaurès.

Aquel ome politico frances e, de primas, oun jove que e nascut sul terra d’Occitania, dins lo Tarn, a Castras.

Jamai n’a oblidat sas rasigas.

E, dins lo Tarn, començaba totjorn sos discors en occitan

Extraits d’un article paru dans « La Dépêche » le 15 août 1911, écrit par J. Jaurès

Il y a un an, …, j’avais discuté la thèse de ceux qui croient pouvoir ressusciter en France une civilisation méridionale autonome et faire de la langue et de la littérature du Languedoc … un grand instrument de culture. J’avais établi, je crois, qu’il y a là une grande part de chimère, que la langue et la littérature de la France étaient désormais et seraient de plus en plus pour tous les français le moyen essentiel de civilisation…..

Read moreJEAN JAURES – intervention rue Jean Jaurés à Beaumont (suite)

JEAN JAURES – intervention rue Jean Jaurés à Beaumont (suite)

Samedi 22 novembre 2014

DSC09658 DSC09682

François Ulrich

En constatant l’augmentation globale du niveau de vie pendant les Trente Glorieuses, certains ont pensé que l’on pourrait faire l’économie de la question de la propriété privée des moyens de production.

Mais dès les années 80, l’accroissement brutal du coût du capital et la stagnation des salaires imposés par les capitalistes pour augmenter leur taux de profit a remis a remis, ou aurait dû remettre cette question au cœur du débat politique.

Sans compter que nous avons pris conscience depuis que cette recherche sans limite du profit maximal et immédiat pour des intérêts particuliers conduisait à la destruction du seul eco-système compatible avec la vie humaine.

J’ai choisi le discours des deux méthodes prononcé par Jaurès en 1900 car l’analyse développée me semble aussi lumineuse qu’ exacte, et qu’à quelques nuances de vocabulaire près, ce texte aurait pu être écrit aujourd’hui en 2014.

Bien sûr, le choix des extraits n’engage que moi, il peut être contesté et j’en discuterai avec plaisir.

La lutte de classe Extraits du discours des deux méthodes, Lille, 26 novembre 1900

Read moreJEAN JAURES – intervention rue Jean Jaurés à Beaumont (suite)

JEAN JAURES – intervention rue Jean Jaurés à Beaumont

Samedi 22 novembre 2014

DSC09644 DSC09743

Christine Thomas

LA GUERRE  de 14/18  –  Les fusillés pour l’exemple

1911

 « Et qu’on ne s’imagine pas une guerre courte se résolvant en quelques coups de foudre et quelques jaillissements d’éclairs. Ce sera des collisions formidables et lentes. C e seront des marées humaines qui fermenteront dans la maladie, dans la détresse, dans les douleurs sous les  ravages  des obus multipliés. »

1912

« Tous les gouvernements de l’Europe répètent : cette guerre serait un crime et une folie. Et les mêmes gouvernements diront peut-être dans quelques semaines à des millions d’hommes : c’est votre devoir d’entrer dans ce crime et dans cette folie. Et si les hommes protestent s’ils essaient de briser cette chaîne horrible on les appellera des scélérats et des traîtres et on aiguisera contre eux tous les châtiments. »

Read moreJEAN JAURES – intervention rue Jean Jaurés à Beaumont

JEAN JAURES : célébration à la Halle Communale à Beaumont

Samedi 22 novembre 2014 DSC09515 DSC09543 DSC09522 DSC09558

Introduction – Robin Aubailly

Extraits de la fiche wikipédia

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Jaur%C3%A8s

C’est une époque où il connaît, non pas la misère, mais peut-être une certaine gêne qui lui fait toucher du doigt les difficultés du peuple Il collabore au quotidien de tendance radicale La Dépêche de Toulouse (la future Dépêche du Midi). Dans ses articles à la Dépêche, Jean Jaurès soutient, aux côtés de Georges Clemenceau, la grève. Il accuse la République d’être aux mains de députés et ministres capitalistes favorisant la finance et l’industrie aux dépens du respect des personnes. Durant cette grève, il fait l’apprentissage de la lutte des classes et du socialisme. Arrivé intellectuel bourgeois, républicain social, Jean Jaurès sort de la grève de Carmaux acquis au socialisme.

Read moreJEAN JAURES : célébration à la Halle Communale à Beaumont

LES CHANSONS DE LA MANIFESTATION DU 15 NOVEMBRE

 A LA PLACE DU PARC

A la place du parc m’en allant promener

la poste était ouverte , je m’y suis arrêté

il y a longtemps que je l’aime jamais je n’la lâcherai

j’ai pu poster ma lettre et toucher  ma pension

sur la place j’ai pu même, boire un coup chez Arlette

il y a longtemps que je l’aime jamais je n’la lâcherai

Read moreLES CHANSONS DE LA MANIFESTATION DU 15 NOVEMBRE