Pas de trêve : les manifestations de la semaine

Mardi 18 Février 2020 à 10h00 : Contre la casse du statut des enseignant·e·s des conservatoires
Rendez-vous à 10h00 au départ du Conservatoire Emmanuel-Chabrier de Clermont-Ferrandd pour une manifestation en direction de la DRAC
Jeudi 20 février à 10h00

Grèves et manifestation contre la réforme des retraites à l’appel de l’intersyndicale

Manifestation à 10H au départ du Palais de Justice où les avocats en grève depuis 7 semaines prendront la parole.

Parcours: Fontgiève, Gaillard, Montlosier, Delille, Grande Bretagne, Paulines, Fac Gergovia, Rectorat, Ballainvilliers, Jaude.

Vendredi 21 février 19h :  Concert de soutien à la mobilisation (voir affiche ci-dessous)

Clermont-Ferrand : 23 janvier 2020, une nouvelle retraite aux flambeaux contre la réforme des retraites

Une retraite aux flambeaux a été organisée à Clermont-Ferrand. Elle a rassemblé 500 manifestants. Le cortège est parti vers 17h30 de la place Henri Dunant, devant le CHU Gabriel Montpied et s’est dirigé vers la préfecture du Puy-de-Dôme, via le viaduc Saint-Jacques.

 

Manifestation du 17 décembre : plus de 20000 manifestants

Quand tout le monde est arrivé à s’extirper de la place du 1er-Mai à Clermont-Ferrand, il y avait près d’1,5 kilomètre de distance entre les Gilets jaunes de la tête et les drapeaux orange de la CFDT qui s’étaient relégués volontairement en toute fin de cortège.

Merci pour les photos à Pierre, Olivier et Vincent (vous pouvez voir d’autres photos ) :

Le 17 décembre
https://photos.app.goo.gl/pgWLBP6uGUFvyGVh7

Le 12 décembre
https://photos.app.goo.gl/F9gxyxMbTzfFANNb8

ON NE LÂCHE RIEN: Les agriculteurs, gagnants ?

Les 1 000 €uros de retraite pour les agriculteurs : un pas en avant et un geste de solidarité que doivent admettre les autres salariés . Voilà grosso modo la teneur du discours officiel. Sans se noyer dans le système complexe des retraites agricoles, quelques rappels et explications.

La solidarité : en 1945, les agriculteurs ont refusé de rejoindre le dispositif issu du programme du Conseil National de la Résistance et ont opté pour un régime particulier. Aujourd’hui, le ratio entre agriculteurs actifs et retraités est de 1 pour 3. Résultat : leur système est vraiment au plus mal. Pour limiter la casse, ce sont 5,8 milliards qui sont injectés chaque année (2,8 milliards issus de taxes et 3 milliards issus du régime général). Donc, la solidarité existe déjà. Il ne s’agit pas de la dénoncer mais de rétablir la vérité.

Niveau actuel de retraite d’un chef d’exploitation agricole. Pour le niveau minimal, il est égal à 930 € net/mois (75 % du SMIC + léger complément). Les chiffres de l’ordre de 750 € souvent avancés intègrent tous les retraités du monde agricole et pas seulement les chefs d’exploitation.

Read moreON NE LÂCHE RIEN: Les agriculteurs, gagnants ?