Informations COVID 19 : « Pourquoi Monsieur le Maire de Beaumont ne veut pas réunir le conseil municipal, rapidement ? » (8)

Dès le 6 mai, les élu.e.s d’opposition de gauche  (Front de Gauche, Idées pour Beaumont, Dominique Molle) ont adressé un courriel à Monsieur Dumeil, maire de Beaumont, pour lui demander d’organiser un conseil municipal afin de préparer la semaine du dé-confinement (écoles, masques, CCAS, associations…) et de débattre de la vie municipale dans les semaines suivantes, ou au moins, dans un premier temps,  de réunir les présidentEs de groupe.

Dès le 7 mai, le maire de Beaumont  leur a adressé un courriel, une véritable  fin de non-recevoir : « Votre demande « groupée » peut-être entendue, mais dans l’état actuel de la situation de pandémie et de confinement je ne vous cache pas que je trouve votre demande bien précipitée ou pour le moins largement prématurée. »

Des réunions de conseils municipaux se sont déjà déroulés à Chamalières et Riom sans aucune difficulté, et les conseils élus le 15 mars se réuniront obligatoirement avant le 28 mai.

Cette position nuit à la démocratie et n’est donc pas acceptable. Les élus d’opposition de gauche ont cru que ce recadrage auquel nous oblige la crise permettait de créer un monde d’Après . Nous constatons que rien ne change à Beaumont: c’est toujours l’exercice solitaire du pouvoir et chacun.e aura pu en constater les limites et les carences.

Il faut rompre avec ces méthodes: le débat et la transparence sont des conditions nécessaires à la recherche de l’intérêt général. »

Pour le groupe Front de Gauche,

François Ulrich

Informations COVID 19 : les élus d’opposition de gauche écrivent à Monsieur le Maire de Beaumont (7)

Beaumont, le 6 mai 2020

Monsieur le Maire,

Étant donné les difficultés prévisibles liées au dé-confinement, et sous réserve que celui-ci soit confirmé le 7 mai, nous vous demandons de bien vouloir convoquer dans les jours qui viennent un Conseil Municipal Extraordinaire et, en amont de ce conseil, le plus rapidement possible, une réunion des présidentEs de groupe.

Nous souhaiterions être informés de vos décisions et pouvoir en débattre, qu’il s’agisse de la reprise des écoles maternelles et primaires, du retour à une activité « normale » des services de la mairie, notamment l’ouverture au public, étant entendu que certains services, dont le CCAS ont continué de fonctionner pour le bien être des beaumontois et beaumontoises.

Pour la vie communale et sociale, nous aimerions également parler de la reprise d’activité des associations.

Enfin, pour répondre à l’exigence de gestes barrières, nous pensons indispensable d’avoir une réflexion sur la fourniture de masques sur le long terme au personnel et à la population.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations républicaines.

Christine Thomas/ François Ulrich

pour le groupe Front de Gauche

Sébastien Mostefa

pour le groupe IDEES

Dominique Molle.

Informations COVID 19 : communication de la mairie concernant les masques (6)

M. le Maire a informé, le 20 avril, l’ensemble du conseil municipal de la décision prise par CAM le 17/04/2020 de commander 600 000 masques textiles lavables (fabriqués dans la région) pour la population, ainsi que de 300 000 masques chirurgicaux (fabriqués par Michelin) destinés aux fonctionnaires territoriaux des collectivités composant CAM.
Les masques commandés par la région constitueront un stock de réserve.
Il reste à définir les modalités pratiques d’attribution.

Informations COVID 19 : les alertes d’un Beaumontois adressées à Monsieur le Maire (5)

Monsieur le Maire,

Comme je l’ai fait voici une semaine, je me permets de vous adresser le présent courrier pour formuler quelques suggestions et remarques pour, comme je l’écrivais voici une semaine, « faciliter le quotidien des Beaumontois.es dans le contexte actuel ». Tout comme indiqué le 11 avril « Ces observations méritent certainement d’être complétées ».

Voici donc ce que je me permets d’aborder.

Read moreInformations COVID 19 : les alertes d’un Beaumontois adressées à Monsieur le Maire (5)

Informations COVID 19 : les alertes d’une Beaumontoise adressées à Monsieur le Maire (3)

Monsieur le Maire,

 Par ce courrier, je me permets de m’adresser à vous pour poser la question de l’approvisionnement et de la distribution des masques et de l’organisation des tests dans notre commune.

Cette question relève d’un travail commun de solidarité, en relation avec l’Etat, la Région, Clermont Auvergne Métropole et la Mairie. Mais au niveau local, l’organisation de cette distribution incombe obligatoirement à vous, Monsieur le Maire, afin qu’un traitement égalitaire soit établi entre les différents  beaumontois.

En me permettant de soulever ce problème, je relaie le questionnement de nombreux habitants de Beaumont.

Je souhaite, Monsieur le Maire, que vous trouviez justifiée ma démarche et approprié le moyen pour vous faire parvenir ces réflexions. Cette distribution sera un facteur déterminant quant à la réussite ou non du déconfinement et la Mairie a un rôle fondamental à remplir en la matière.

Je vous remercie, par avance, de votre écoute et vous prie de bien vouloir recevoir, Monsieur le Maire, mes salutations respectueuses.

 

Jacqueline Sauzet

Informations COVID 19 : les alertes d’un Beaumontois adressées à Monsieur le Maire (2)

                                                                                              Beaumont le 11 avril 2020

 Monsieur le Maire,

Je me permets de vous adresser le présent mel formulant quelques observations et suggestions en vue de faciliter le quotidien des Beaumontois.es dans le contexte actuel. Ces simples observations méritent certainement d’être complétées.

  • J’ai noté hier matin que la boîte à lettres de la poste (avenue Mal Leclerc) a été vidée. Ce qui tend à prouver que les interventions nombreuses ont porté leurs fruits.
  • Dans la même optique, il serait utile que vous usiez de votre fonction pour permettre le retrait automatique de billets au DAB. Il est hors de service depuis environ 3 semaines et tel était le cas encore ce matin 11 avril à 10 h.

Read moreInformations COVID 19 : les alertes d’un Beaumontois adressées à Monsieur le Maire (2)

Informations COVID 19 : les alertes d’un Beaumontois adressées à Monsieur le Maire (1)

Monsieur le Maire,

Je me permets de vous interpeller sur ce qui me semble être un déficit de communication en matière d’aide à la population.

Ce point est hautement important du fait du nombre de personnes âgées, fragiles …

L’affichage municipal que vous avez dernièrement installé informe de l’annulation de la fête locale ; c’est bien, mais rien sur le Centre d’Action Sociale (CCAS)  qui peut centraliser les besoins. Certaines communes voisines ont, sur ce même type d’affichage, renforcé l’information sur les aides possibles et surtout invité la population à les contacter en cas de besoin.

Sur le site de la Mairie, la communication me semble  minimaliste.

Read moreInformations COVID 19 : les alertes d’un Beaumontois adressées à Monsieur le Maire (1)

Ouvrons le débat sur les élections municipales : un atelier en ville pour réemployer et réparer nos objets du quotidien – 9 –

Jeter ? Vous n’y pensez pas !

Cet atelier en ville doit répondre à une triple nécessité :

  1. La nécessaire transition d’une société de production de masse d’objets jetables, non réparables, dont l’obsolescence est programmée, vers un nouveau modèle d’économie circulaire et zéro déchet.
  2. Le besoin de créer des lieux au plus proche des citoyens pour leur permettre de mettre en pratique les savoir-faire de l’économie circulaire (réparation, réemploi, surcyclage…) et du partage d’objets et de diffuser ces derniers.
  3. L’envie de redonner de l’autonomie aux citoyens en les formant et en leur donnant les moyens de bricoler, réparer et donner une seconde vie aux objets/matériaux qui les entourent.

L’Atelier sera un tiers-lieu associatif qui réunira trois dimensions :

Un atelier coopératif : avec des outils, des conseils, un accompagnement personnalisé, pour créer, réemployer, remanufacturer, sur-cycler, réparer des matériaux et objets de seconde main, apprendre à faire soi-même et avec les autres, transmettre ces savoir-faire.

Une bibliothèque d’objets (de seconde main) : pour emprunter ces objets du quotidien qu’on ne veut ou qu’on ne peut pas acheter ou stocker chez soi et que l’on utilise rarement, et ainsi leur donner une seconde vie et éviter la surconsommation d’objets et d’outils.

Une matériauthèque (un stock à réutiliser) : pour acheter des matériaux de seconde main pour mener des projets de bricolage, de réparation, d’art et d’artisanat sur place ou à la maison.

Le rôle de la commune :

  • favoriser l’émergence de cette association en lui proposant un local, des subventions;
  • informer la population des services proposés par cet atelier;
  • établir des passerelles entre les services techniques de la commune et cette association.

Élections municipales : la liste « Ensemble, pour Beaumont, agissons ! »

RÉUNION PUBLIQUE

 de la liste de rassemblement populaire

de la gauche sociale, écologique et solidaire

(Atelier de gauche, Génération.s, La France Insoumise, PCF, PRG, PS, Place publique)

Mercredi 11 mars 2020

à 20h

Salle La Galipote, rue René Brut

Réunion ouverte à toutes et tous pour échanger sur le programme.

Vous pouvez aussi rencontrer les candidats :

  • samedi matin 7 mars sur le marché devant la mairie

  • dimanche 8 mars, place des droits de l’homme et de la femme à la Mourette devant le Tremplin

Conseil municipal de Beaumont du 18/11/2019 : interventions de Christine Thomas et du groupe « Front de gauche »

Commission Locale d’évaluations des Charges Transférées

intervention sur le transfert à la métropole du conservatoire à rayonnement régional de Clermont-Ferrand :

Une bonne chose car il y aura j’imagine désormais un seul tarif pour tous les élèves des 21 communes  ce qui en facilitera l’accès . Est-ce par ailleurs l’ébauche d’une prise de compétence musique de la métropole ? Là aussi cela pourrait être une bonne chose autant pour les élèves que pour les professeurs.

pour info :

tarif conservatoire actuellement : https://www.clermontmetropole.eu/fileadmin/user_upload/bouger_se_divertir/dynamisme_culturel/Conservatoire/grille_musik_danse_art_dram_19-20.pdf

tarif école de musique chantecler : http://www.kananas.com/ecoledemusiquechantecler4727/wp-content/uploads/sites/1272/2019/06/Tarifs_Chantecler_2019_2020.pdf

Emplois vacataires pour recensement

Read moreConseil municipal de Beaumont du 18/11/2019 : interventions de Christine Thomas et du groupe « Front de gauche »

Conseil municipal de Beaumont du 18/11/2019 : intervention de François Ulrich pour le groupe « Front de gauche »

Déclaration après la présentation du ROB (​Rapport d’Orientation Budgétaire) 2020

Vous avez choisi dans votre présentation du contexte national et international de ne vous intéresser qu’aux indicateurs macro-économiques mondiaux et nationaux, en mentionnant l’augmentation du pouvoir d’achat des ménages français en 2019. Rappelons que celle-ci est due en grande partie aux mesures arrachées au gouvernement Macron par les Gilets Jaunes, et qu’elle ne profite que relativement peu aux classes populaires. En outre, nous sommes en droit de nous interroger sur la pérennité de ces mesures.

Sans sortir de ce domaine économique, vous auriez pu tout aussi bien vous intéressez à l’accroissement des inégalités. L’Observatoire des Inégalités dans son rapport 2019. affirme, je le cite  que « les classes aisées, bien au-delà du seul 1% des plus riches, bénéficient de privilèges croissants » et que « la pauvreté, tout comme la précarité, ont progressé ».

Cela vous aurait peut-être amené à penser, pour une fois, à nous parler de la subvention accordée au CCAS et des objectifs poursuivis.

Read moreConseil municipal de Beaumont du 18/11/2019 : intervention de François Ulrich pour le groupe « Front de gauche »

Dernier conseil municipal de Beaumont : à quoi peut servir le local de l’ancien bureau de poste situé place du Parc ??? (suite)

Au dernier conseil Municipal de Beaumont, la majorité municipale a voté l’extension des caméras de surveillance place du Parc.

Savez vous que depuis trois ans les habitants de St jacques ( dans le quartier prioritaire) paient 1€ de charge pour avoir un service dit de tranquillité) ; ce service est reconduit avec augmentation de 100%. L’état, les bailleurs, la ville veulent étendre ce service à tous les Quartier Prioritaire de la politique de la Ville (QPV) de Clermont-Ferrand à 2€. Ce service est actif de 17h à 24h ; il n’est pas question d’une gestion humaine puisqu’il n’y aura aucune création d’emploi de policier ou d’agent de proximité.

Les associations de locataire ont décidé de ne pas signer et veulent que ce soit les locataires qui se déterminent. L’état se désengage, les bailleurs fuient leurs responsabilités :

Tout ça pour dire que moins de gardiens dans les bâtiments, moins  de commissariats dans les quartiers, plus de frais pour les plus faibles ce doit être vers cela que nous mènent le maire de Beaumont et Monsieur CUZIN, son 1er adjoint, responsable de la sécurité. Caméras en plus sur St jacques ou place du parc, moins de police,…plus de trafic. Oui les gens ont besoin d’être rassurés mais à ce rythme bientôt la milice.

Le projet de chaufferie urbaine sur la métropole : aucune réponse de Monsieur le Maire de Beaumont

http://clermont-ferrand.reseau-chaleur.com/votre-reseau-de-chaleur/la-chaufferie-centrale/

Au dernier conseil municipal en questions diverses émanent du public, le projet de chaufferie urbaine sur la métropole a été évoqué. Ce projet colossal  devrait concerner les quartiers de la Fontaine du Bac, St Jacques, Les Cézeaux (facultés), le CHRU, BEAUMONT(actuelle DSP) avec possibilité d’extension à Beaumont centre et peut être LEMPDES et COURNON . L’incinérateur devrait fournir la chaleur  à tous ces quartiers. 

La question était de savoir comment Monsieur le Maire allait se positionner, en sachant que la la Délégation de Service Public (DSP) sur le chauffage urbain actuel (rétrocédé à la CAM depuis 2017) concerne  actuellement plus de 600 équivalent logements sur BEAUMONT. Allait-il voter positivement et si oui, les propriétaires, locataires seraient ils informés, consultés ?

Au préalable  il lui a été rappelé que les chaufferies urbaines sur Croix de Neyrat, la Gauthière, annoncées comme créant des économies d’environ 15%, ont dans les faits augmentées les charges de 30% des locataires du parc social. La commission consultative des services publics locaux (CCSPL) de la Métropole qui a pour vocation de permettre l’expression des usagers des services publics par la voie des associations représentatives s’est dans sa majorité prononcé contre ou abstenu sur le sujet.

Sa réponse fut surprenante ; à l’écouter le sujet n’était pas d’actualité.

Or, trois jours plus tard la Métropole dans son conseil devait débattre et prendre la décision de lancer la consultation. Ignorance du sujet ? Du futur débat ? Le problème est pourtant d’ importance  pour nos concitoyens (locataires, propriétaires …) car au-delà de BOISBEAUMONT, les Charmilles, l’école du Masage… le projet pourrait s’étendre au centre de notre ville.

Ce projet initié depuis un certain nombre d’années (trop selon Mme Odile VIGNAL,Vice-présidente de Clermont-Communauté en charge du Développement Durable et de l’Habitat qui 10 ans auparavant avait vanté les chaufferies urbaines aux coûts prohibitifs) doit faire l’objet d’appel d’offres dans des délais courts.

Monsieur DUMEIL n’a pas pris la parole mais a semble-t-il validé par un vote favorable. Les élus de la Métropole ont l’air, une fois de plus, de vouloir « faire le bien des citoyens » sans les consulter.

Notre propos n’est pas de juger ici le bien fondé du projet, mais d’éveiller l’attention sur le fait que ce type de chaufferie est souvent défavorable pour les consommateurs et particulièrement pour les locataires des bailleurs sociaux. Quant aux propriétaires, ne se retrouveront ils pas devant le fait accompli, les syndics omettant de les tenir au courant ?

Ce sujet devrait, à minima, faire l’objet d’une information dans le bulletin municipal, voire d’une consultation et en aucun cas, le balayer d’un revers de manche en conseil municipal.

Comment peut-on dire une chose et faire son contraire en une semaine ?

Lnouvelle-image-1e scandale du « Penelope Gate » aurait pu n’être le fait que d’un seul homme et aurait dû entraîner son retrait…

Mais il est bien plus grave et révèle la faillite d’un système, d’une Vème République qui n’en finit pas d’agoniser et fait vaciller la démocratie.

Qu’est-ce qu’un candidat à la présidence de la République qui en appelle au « peuple » contre les juges ?

Qu’est-ce qu’un candidat qui promet une purge anti-sociale sans précédent et qui ne mesure ni l’indécence des salaires qu’il a attribués à son épouse, ni celle de se faire offrir en un an des costumes pour l’équivalent d’une année de salaire d’un salarié au SMIC ?

Et cette perte du sens commun, de « la décence ordinaire » pénètre jusqu’au plus profond de sa famille politique. Une preuve ?

Le 5 mars 2017, Jean-Paul Cuzin, conseiller départemental du canton de Beaumont-Ceyrat-Saint-Genès-Champanelle, soutien affiché d’ Alain Juppé pendant les primaires de la droite, déclarait son rejet de François Fillon : «Orgueil, aveuglement et mépris ne peuvent fonder un programme pour la France  […] l’orchestration par Sens Commun du rassemblement de dimanche à Paris et pour moi l’élément de trop ».

Read moreComment peut-on dire une chose et faire son contraire en une semaine ?