Ouvrons le débat sur la laïcité (suite) : intervention de Jacques Marche, président de la Libre Pensée du Puy de Dôme.

Nouvelle imageRappel : ce qu’est  la laïcité…

La laïcité est une réponse à un défi : comment faire pour que tous les Hommes vivent ensemble sans s’affronter en permanence pour imposer leur point de vue philosophique ou religieux ?
En effet, notre société est composée de gens qui croient en un dieu et qui pratiquent une religion : il y a des catholiques, des protestants, des musulmans, des bouddhistes, etc… et puis, il y a ceux qui croient en un dieu sans pratiquer de religion. Et bien entendu, il y a aussi ceux qui ne croient en aucun dieu, les athées. Il y a aussi ceux qui doutent, qui refusent de se prononcer : les agnostiques…
C’est Rousseau qui disait : « Il y a mille manière de rassembler les Hommes, il n’y en a qu’une de les unir ». Et, pour cela, il faut mettre en place une organisation politique qui permette aux Hommes de vivre librement leurs options philosophiques ou religieuses et qui soit capable de promouvoir, par-delà les différences, ce qui est commun à tous. Cette forme d’organisation, c’est donc la Laïcité.

Read moreOuvrons le débat sur la laïcité (suite) : intervention de Jacques Marche, président de la Libre Pensée du Puy de Dôme.

Ouvrons le débat sur la laïcité : intervention de Serge Duboisset.

Nouvelle imageLaïc vient du latin « Laicus » lui-même issu du grec « Laïkos », qui signifie « commun, du peuple ». (Rappel de la Loi du 9 décembre 1905).

– Rappel de l’art. 10 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen : « nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi ».

La laïcité (théorisée en tout premier par Spinoza), n’est pas qu’un principe de droit politique : elle représente un idéal, une vertu dont l’originalité est de permettre à tous, croyants et athées, de vivre ensemble sans que les uns ou les autres soient stigmatisés en raison de leurs convictions particulières. En ce sens, elle représente, avant tout, une exigence intellectuelle et citoyenne. Comme toute idée progressiste, elle a été, et demeure, un combat.

Read moreOuvrons le débat sur la laïcité : intervention de Serge Duboisset.

110 ans de laïcité : hommage à la loi de 1905

Nouvelle image (4)

Nouvelle image (6)Nouvelle image (5)

CONFÉRENCE

Organisée sous l’égide d’ESPACES MARX

animée  par Michel DUGAY, Universitaire

Qu’est-ce que la laïcité ?
Pourquoi faut-il la défendre ?

Mercredi 2 décembre
20 h 30
« la Galipote » – Rue René Brut
BEAUMONT

Intervenants :
Jacques MARCHE, Président de la Libre Pensée 63
Serge DUBOISSET, Atelier du Front de Gauche
Françoise DUREAU, Enseignante et libre penseuse

11-Novembre : il faut réhabiliter les « fusillés pour l’exemple » de la Grande Guerre.

Nouvelle imageIl n’y a pas qu’un moyen d’abolir enfin la guerre contre les peuples, c’est d’abolir la guerre entre les individus , c’est d’abolir la guerre économique, le désordre de la société présente.
La guerre est de l’essence du capitalisme et la racine de la guerre ne sera arrachée que lorsque la capitalisme lui-même aura été arraché.
Dans le monde capitaliste, il y a une guerre permanente, éternelle, universelle : c’est la guerre de tous contre tous, des individus dans une classe, des classes contre les classes dans une nation, des nations contre les nations , des races contre les races.
Oui, le capitalisme et la guerre sont liés , le capitalisme porte la guerre comme la nuée porte l’orage.
On parle de guerre imminente, mais sait-on de quoi on parle ?

Read more11-Novembre : il faut réhabiliter les « fusillés pour l’exemple » de la Grande Guerre.

« Mise en valeur de l’Hôtel de Ville de Beaumont » : le tonneau des Danaïdes de la majorité municipale.

Lors du conseil municipal du 1 juillet 2015, Christine Thomas, conseillère municipale Front de Gauche , avait interrogé le maire et sa majorité municipale sur le coût de la rénovation et du déplacement de la fontaine située Place du Parc. Il avait été répondu que la somme ne pouvait pas être connue puisque la rénovation était faite par l’artiste mais que pour le reste, il y aurait consultation des entreprises et mise en concurrence. Les crédits seraient prévus au budget 2016.
Or à la lecture du budget supplémentaire de la ville présenté au conseil municipal du 15 octobre 2015, il est apparu une somme de 85 000€, correspondant à l’ensemble des interventions nécessaires à l’installation de la fontaine devant l’hôtel de ville.

D’où une nouvelle intervention de l’élue.

Read more« Mise en valeur de l’Hôtel de Ville de Beaumont » : le tonneau des Danaïdes de la majorité municipale.

Conférence- débat, jeudi 24 septembre :  » Fiscalité et Injustice sociale « 

CONFERENCE – DEBAT  à l’initiative de L’ATELIER DU FRONT DE GAUCHE

FISCALITÉ ET INJUSTICE SOCIALE

( impôts nationaux, impôts locaux, réforme fiscale)

PAR CAROLA KAUFMANN, spécialiste de la fiscalité

 jeudi 24 septembre

20h -Salle de la Galipote
Maison des Beaumontois
Rue René Brut – Beaumont

affiche carola kaufmann

De l’utilité de la vidéosurveillance !!!

Nouvelle imageLa fontaine située jusqu’ici place du Parc, sera, après rénovation, installée prés de l’Hôtel de Ville.
En commission finances et personnel, je me suis inquiétée du coût des travaux: aucun devis n’ayant été demandé à l’artiste pour son intervention et aucune projection financière non plus pour la réimplantation finale.
Je suis apparemment la seule à y voir un problème. Entre la dépose et la nouvelle installation, il y aura largement le temps, d’après les personnes en charge du dossier de demander des devis, d’affecter à ce moment-là les dépenses sur le budget de la commune.
Une question évidente vient donc à l’esprit : dans ces périodes de budget restreint, si le coût total de cette opération s’avérait trop élevé, la dite fontaine resterait- elle alors dans le jardin de l’artiste?
Cela ne semble troubler personne et le 1er adjoint a tenu à me rassurer sur un autre point particulier qui n’avait pourtant pas éveillé en moi une quelconque anxiété.
La fontaine ne sera pas installée avant que les caméras de vidéosurveillance aient elles même trouvé leur place autour de la mairie, pour éviter que des personnes malveillantes déversent du produit vaisselle ou toute autre substance éminemment moussante dans la fontaine remise en eau !!!

Cafteuses et Guêpes Rouges : même motif, même punition.

Nouvelle imageLa municipalité de Beaumont a choisi une méthode qui ressemble à celle employée à Toulouse
A Toulouse, la ville coupe le compteur EDF de la bourse du travail pour obliger les syndicats à partir.
A Beaumont, la ville met un terme à la mise à disposition d’un local permanent aux Cafteuses et rechigne à laisser des salles aux Guêpes Rouges pour les répétitions de leurs spectacles.
La municipalité de Beaumont semble avoir oublié ce précepte de Mireille Delmas-Marty : « l’enracinement dans une culture peut permettre un accès à l’universel, pour autant qu’il s’agisse d’une culture ouverte. »

CONSEIL MUNICIPAL de Beaumont dU 1 JUILLET 2015 : intervention de C.Thomas sur la tarification des TAPS

Depuis la rentrée 2014 la réforme des rythmes scolaires a élargi la notion de temps  « périscolaire  » jusqu’alors réservé aux garderies du matin et du soir et aux études surveillées, aux accueils de loisirs qui ont lieu lorsqu’il y a école dans la journée.

De fait le temps pendant lequel ont lieu les Temps d’Activité PériScolaires – TAPS –  est passé du statut  de temps scolaire à  temps « périscolaire ».

Le risque est déjà grand de voir l’éducation physique, les arts plastiques, la musique glisser petit à petit du temps scolaire à ces temps d’activité périscolaires

Il est donc plus que  primordial que ce  temps reste gratuit, d’autant que des parents ont déjà inscrit leurs enfants dans l’optique de la gratuité et avant que la décision de tarification soit effectivement prise en Conseil Municipal.

Sauf à vouloir en faire une porte d’entrée vers la fin de l’éducation nationale au profit d’officines privées .

Les  républicains du XIXème siècle, par la  loi du 16 juin 1881 avaient prononcé la gratuité absolue de l’enseignement primaire dans les écoles publiques

A Beaumont, vous, les prétendus Républicains de la majorité municipale, après vous être défaussés sur le bureau de poste de la place du parc et participé au démantèlement d’un service public, vous remettez en cause le service public de l’école en  instaurant dès la rentrée  2015-2016, un forfait TAPS / garderies /études surveillées sans discussion préalable avec l’ensemble des  publics concernés.

C’est inadmissible

Au nom de tous les élèves et de leurs parents , au nom de tous les signataires de la  pétition qui vous a été remise aujourd’hui , au nom de mes convictions et de celles de mon groupe politique  Le Front de Gauche, je vous demande de revenir sur votre décision et de retirer cette délibération de l’ordre du jour de notre conseil municipal.

VŒU RELATIF à la sauvegarde des ACC présenté par Christine Thomas, la représentante de l’Atelier du Front de Gauche

Voeu voté à l’unanimité
BEAUMONT – CONSEIL MUNICIPAL DU 1er JUILLET 2015
Les salariés des ACC, dont certains habitent notre ville, se sont massivement mobilisés lundi 29 juin 2015 pour défendre leur avenir. Alors qu’une part non négligeable des salariés est touchée par du chômage partiel depuis le mois de janvier de cette année, le carnet de commandes de l’entreprise reste désespérément vide.
La situation difficile que vit cette entreprise est à mettre en regard avec les choix politiques dans notre pays consistant à réduire de manière significative l’activité ferroviaire depuis de nombreuses années.
De plus la libéralisation des autocars inscrite dans la loi Macron, la baisse des investissements sur l’infrastructure, ou encore la récente annonce du Premier Ministre sur la réduction du versement transport (-240 millions d’€ rien que pour Syndicat des Transports en Ile de France, – 1,5 millions d’euros pour l’Auvergne )) va accentuer la réduction de l’activité ferroviaire dans sa globalité et donc la maintenance du matériel.
Avec les commandes de la SNCF et de la RATP, l’Etat possède les leviers pour intervenir sur les orientations ferroviaires notamment en ce qui concerne la maintenance.
L’enjeu de la sauvegarde des emplois et des savoir-faire d’une telle PME sur notre territoire est primordial.

Par conséquent le Conseil Municipal de Beaumont:
• demande au gouvernement d’agir très rapidement par les leviers de la SNCF et de la RATP pour sauvegarder les ACC , outil industriel de grande valeur qui emploie à l’heure actuelle pas moins de 320 salariés dans une dizaine de métiers différents.

BEAUMONT : la fin de la gratuité des temps périscolaires

temps peri scolairesLa réforme des rythmes scolaires depuis la rentrée 2014 a élargie la notion de temps  « périscolaire  » jusqu’alors réservé aux garderies du matin et du soir et aux études surveillées  aux accueils de loisirs qui ont lieu lorsqu’il y a école dans la journée.

De fait le temps pendant lequel ont lieu les Temps d’Activité PériScolaires – TAPS –  et passé du statut  de temps scolaire à  temps « périscolaire ».

A ce titre c ‘est un temps qui doit rester gratuit .

Read moreBEAUMONT : la fin de la gratuité des temps périscolaires

Lundi 11 mai 2015, L’ATELIER du FRONT de GAUCHE reçoit KOKOPELLI

15h – 19h : halle communale – place Notre Dame de la Rivière à Beaumont
vente de graines – librairie -visite de jardins

20h : Maison des Beaumontois

Projection d’un film »LA SEMENCE DANS TOUS SES ETATS ». Film de 19 minutes  réalisé par Christophe Guyon, en soutien à l’association Kokopelli et avec la participation de Pierre Rabhi pour comprendre les enjeux de la confiscation des semences par les géants de l’industrie chimie-alimentaire (9 transmultinationales contrôlent 90 % du marché de la semence mondiale).

et conférence – débat  animé par Jocelyn Moulin de l’association Kokopelli

Kokopelli

avec la participation de « Paroles de Bibs »

entrée libre

Dépliant kokopelli – atelier du Front de Gauche

FERMETURE D’UNE CLASSE AU MASAGE

P1090071

Déshabiller Pierre pour habiller Paul !

Le rectorat va supprimer une classe .

Tous les enfants, qu’ils soient  en difficulté où non, seront pénalisés.

Une délégation de parents sera reçue demain à 18h au Rectorat.

La mesure de fermeture de classe est injustifiée au regard des effectifs et des difficultés rencontrées par les élèves dans leurs apprentissages.

Alors qu’il est question de créer une école de la bienveillance et de développer chez les enfants des ressources pacifiques, cognitives, émotionnelles et comportementales pour mieux vivre ensemble, la suppression d’un poste d’enseignant, si elle répond à des impératifs économiques, risque de rendre cette tâche encore plus difficile voire impossible pour les enseignants

La prévision d’effectifs pour la prochaine rentrée est de 177 élèves et non de 171 (chiffres du mois de décembre). Les effectifs sont stables et seront en hausse les années suivantes : à la rentrée 2016, 43 élèves entreront au CP et une augmentation de 12 élèves est encore à prévoir pour la rentrée 2017 (38 entrées au CP pour 25 départs de CM2).

Dans cette école, les élèves rencontrent  des mêmes difficultés qu’en Réseau d’’Education Prioritaire.

 Cette suppression de classe ne correspond pas à la réalité sociale du quartier et les enfants ne pourront pas bénéficier de conditions de scolarisation correctes.