FISCALITÉ (5) – L’Exit Tax : Une horreur pour nous et .. pour vous ?

« Là c’est simple… tout est compliqué ». Voilà comment nous commencions notre article sur la Flat Tax ou plus exactement sur le Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU).

Soyons honnêtes : on vous cachait une autre arnaque. Car il y a pire que la complexité du PFU. Il y a la réforme de l’Exit Tax. En effet, fin de l’Exit Tax et bienvenue au « Dispositif anti-abus » comme l’ont  dénommé les députés LREM adorateurs de Jupiter.

En première approche, l’Exit Tax est d’une complexité décourageante. Mais, en avançant lentement, on parvient à démêler l’écheveau.

Allons-y.

 1ere partie

 L’EXIT TAX : Origine et objectif

Il s’agit d’une taxe concernant les contribuables français qui optent pour un transfert du domicile fiscal à l’étranger. Créée en 2011 par N. Sarkozy, renforcée par F. Hollande, son objectif est  alors de freiner la fuite des capitaux vers l’étranger.

Comment fonctionne cette Exit Tax avant l’arrivée d’E. Macron.

Read moreFISCALITÉ (5) – L’Exit Tax : Une horreur pour nous et .. pour vous ?

Grève générale et nationale le 19 mars 2019

 

 

 

 

 

 

La manifestation débutera à 10h00, Place du 1er mai.
Nous emprunterons ensuite l’Avenue de la République, la rue des Jacobins, la place Delille, le bvd Trudaine, le cours Sablon, le boulevard Mitterand, l’avenue Vercingétorix, la rue Ballainvillers, Bvd Desaix / Préfecture / Place de JAUDE.

FISCALITÉ (4) – La « Flat Tax » : là, c’est simple… tout est compliqué !

 

Nous poursuivons notre balade dans le monde merveilleux des dispositions financières instaurées par E. Macron. Outre l’absence de réelle chasse à la fraude fiscale des riches (estimation raisonnable : environ 60 milliards d’€/an), outre les « négociations » avec les grands spécialistes de « l’optimisation fiscale » comme Amazon, Google , Apple, Face book…, outre le coût du CICE (45 milliards pour 2019, sans effet réel sur l’emploi) -voir un article précédent-, outre la suppression de l’ISF supplanté par l’IFI (4 milliards environ) -là aussi voir un article précédent-, il faut maintenant parler de la Tax Flat.

Désolé, mais c’est tellement compliqué qu’on va fatalement simplifier.
Soyez rassurés : les infos données sont certes schématisées mais avec un petit effort de votre part, vous en saurez assez pour forger votre opinion.

Le nom : Flat Tax

Dans l’article sur l’ISF, nous écrivions : « Chaque mot a sa signification ».

Là, on peut affirmer : même sur la dénomination, tout est fait pour égarer le commun des mortels.

Option délibérée ? Soumission à une mode anglophone pas toujours compréhensible ? Référence à une pratique soutenue par les financiers anglo-saxons ? Et si le choix de ce terme était la résultante de ces 3 éléments issus de milieux que le Président Macron connaît si bien !.

Précisons donc que « Flat Tax » signifie en français courant : « Prélèvement Forfaitaire Unique » .

On comprend les mots, mais pas le sens réel de ce qu’ils recouvrent.

Read moreFISCALITÉ (4) – La « Flat Tax » : là, c’est simple… tout est compliqué !