Ouvrons le débat sur les élections municipales : au Luxembourg, les transports collectifs sont gratuits. Un exemple ? -4-

Grand Duché du Luxembourg : 610 000 habitants, « plaque tournante » de l’UE, paradis des banques, et « paradis fiscal ». Et en ce 1er mars, un bon point. Eh oui ! Tout peut arriver sur le site de l’Atelier de Gauche du canton de Beaumont.  Pourquoi ?

C’est simple

1er mars 2020, les transports collectifs y sont gratuits. Bus, trains… tous sont gratuits.

Pourtant, au Luxembourg, on sait compter

C’est d’ailleurs pour cela que la gratuité totale a été retenue. Les recettes liées aux frais engagés par les utilisateurs représentent peu en pourcentage. Les contrôles sont difficiles, pénibles et souvent vains. Dans le même temps, les embouteillages pénalisent la collectivité et la collectivité, c’est tout un chacun. Sans même parler des impacts environnementaux.

Et ici ?

Sur le réseau du SMTC, les dépenses des usagers représentent à peine 15 % des recettes. Par contre, comment savoir quel niveau de dépenses y et lié (vente de billets, gestion des abonnements, contrôle…). Bilan : Bof !!!

Conclusion 1

Pourquoi tergiverser ? Pourquoi attendre ? Pourquoi de mauvais arguments différant une décision INCONTOURNABLE ? Pourquoi Clermont et son agglo seront encore en retard ?

Conclusion 2

Socialement, écologiquement, économiquement, la gratuité des transports collectifs est inéluctable. Il faut la mettre en place sans délai.