L’humain est et doit rester la priorité.

Monsieur le Maire de BEAUMONT et Conseiller Départemental dans son édito du dernier bulletin municipal aborde la nouvelle période de confinement dans un titre « Ensemble, Proches et Solidaires ».

Ce triptyque pouvait nous laisser espérer un texte sur la volonté farouche de développer la solidarité envers les plus faibles, les invisibles, ceux qui ont perdu leur emploi … mais au fil du texte, on découvre que les priorités ne sont pas celles auxquelles nous pensions.

« Qui aurait pu prédire, au-delà de toute considération partisane que notre pays traverserait ce qui est et sera une incroyable tempête économique, sanitaire et sociétale ? Car au-delà des dégâts dans nos entreprises, des pertes humaines toujours trop nombreuses …. ».                                                                                                                                        

 Il serait malhonnête de dire que les plus fragiles ne sont pas cités : « … en accompagnant, en soutenant les plus fragiles et en encourageant la bienveillance collective. », mais de suite dans le texte, les mesures d’aides vont en premier vers les entreprises.

Certes M CUZIN n’a pas fait carrière dans le social ou dans l’humanitaire, mais delà à mettre systématiquement l’entreprise en numéro un, il y a un pas.

L’emploi dépend de la vie économique , mais notre collectivité n’a pas vocation à prioriser l’entreprise, même si elle peut l’accompagner.

 L’humain est et doit rester la priorité.

Ch. Bernaud

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.