« Mise en valeur de l’Hôtel de Ville de Beaumont » : le tonneau des Danaïdes de la majorité municipale.

Lors du conseil municipal du 1 juillet 2015, Christine Thomas, conseillère municipale Front de Gauche , avait interrogé le maire et sa majorité municipale sur le coût de la rénovation et du déplacement de la fontaine située Place du Parc. Il avait été répondu que la somme ne pouvait pas être connue puisque la rénovation était faite par l’artiste mais que pour le reste, il y aurait consultation des entreprises et mise en concurrence. Les crédits seraient prévus au budget 2016.
Or à la lecture du budget supplémentaire de la ville présenté au conseil municipal du 15 octobre 2015, il est apparu une somme de 85 000€, correspondant à l’ensemble des interventions nécessaires à l’installation de la fontaine devant l’hôtel de ville.

D’où une nouvelle intervention de l’élue.

Au sujet de la délibération « Mise en valeur de l’Hôtel de Ville » :

Si certaines délibérations présentées en conseil jusque-là étaient succinctes, celle-ci par contre est une véritable ode à l’hôtel de ville symbole, de démocratie et de citoyenneté.

Il s’agirait donc de « sublimer le bâtiment et de lui offrir une identité nocturne » par une mise en lumière qui s’inscrirait dans une vision patrimoniale. Mais aucune présentation n’en a été faite à l’ensemble des éluEs lors du conseil municipal ; il nous faudra attendre la mise en lumière finale pour nous faire une idée du bien-fondé de toute cette phraséologie.

De la même façon, il est tout aussi dommage que les citoyens dans une démarche de démocratie locale ne soient pas consultés en amont sur l’ensemble des dépenses afférentes à la mise en valeur de cet édifice : depuis les premiers travaux de réaménagement des extérieurs de l’hôtel de ville jusqu’au projet d’installation de la fontaine sur le parvis.
Car sauf erreur de ma part si on se livre à un rapide calcul :
– les travaux de ré-aménagement et de ré-engazonnement devant l’Hôtel de ville : 45 000€
+
-les caméras de surveillance : 50 000€
+
– l’éclairage présenté ce jour : 34 200€
+
– la fontaine à venir : 85 000€
Tout cela nous amène quand même autour de 200 000€, en ces temps d’économie qui ont amené la majorité à rendre payant TAPS, garderie scolaire et étude surveillée.

Un autre acte de respect de démocratie locale serait, après avis des différentes possibilités actées par l’architecte, de soumettre les choix d’aménagement et en particulier celui de l’emplacement futur de la fontaine aux beaumontoises et beaumontois.

J’avais d’ailleurs demandé par courrier à M. le Maire de fournir un visuel du projet, je n’ai pas reçu de réponse sur ce point.

En conclusion, pour ces dépenses injustifiées en période de crise sociale et écologique, pour ces manques manifestes de démocratie et de cohérence, je voterai contre cette délibération.

Laisser un commentaire