Troisième ciné-débat : « Lettre à Anna » ou la liberté d’expression assassinée .

Nicolas Merlin et Christine Thomas

Devant un public conséquent, Nicolas Merlin de « Solidarité Tchétchénie 63 »  et Christine Thomas de « l’Atelier du Front de Gauche » en partenariat avec « Espaces Marx »  ont animé une soirée dédiée à la liberté d’expression en Russie mais aussi en France avec la concentration de plus en plus forte de la presse.

Le réalisateur Eric Bergkraut a signé un documentaire poignant sur la vie et le combat de la journaliste russe Anna Politkovskaïa  assassinée en octobre 2006 à Moscou, un assassinat qui s’inscrit dans la montée des violences et la mise sous silence progressive de la société russe: contrôle des associations de défense des droits humains, assassinats politiques, menaces à l’encontre de la presse indépendante, centralisation du pouvoir … Des libertés démocratiques réduites, dans un pays où l’impunité est souveraine.

Au-delà de l’hommage à la journaliste devenue icône, cette « Lettre à Anna » évoque les « héroïnes » et « héros » de l’ombre qui défendent la liberté d’expression en Russie ou ailleurs. Une belle leçon de courage et de citoyenneté qui montre que cette liberté d’expression demeure très fragile.Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie” écrivait Jacques Prévert.

Nicolas Merlin de « Solidarité Tchétchénie 63 »

Laisser un commentaire