« Collectif AUZON L’ARTIĒRE PROPRES » : un combat constant

Le collectif   » Collectif AUZON L’ARTIĒRE PROPRES » vous souhaite une belle année 2019

Le collectif espère qu’une solution pérenne sera trouvée pour protéger de la pollution nos deux rivières.

  • Du coté de la rivière L’AUZON : les choses s’améliorent depuis des travaux provisoires qui ont été réalisés entre le 14 et 18 décembre 2018.

le collectif ne  constate plus de mousse dans l’eau , ni de mauvaise odeur et la pollution de bactérie a pratiquement disparu visuellement.

Par contre par temps de pluie l’eau devient trouble..

  • Du coté de la rivière L’ARTIERE : l’année commence très mal le déversoir d’orage était  bouché au niveau de CEYRAT début janvier et les eaux usées se retrouvaient dans la rivière.
  • mail du collectif :Depuis ce matin l’artière en aval du pont de Boissejour est grise marron et ce sans interruption.Mercredi l’eau était aussi chargée mais quelques heures.
  • Réponse du 4 janvier 2019 de Clermont-Auvergne-Métropole : « Nous sommes intervenus cette après-midi sur le D.O. Un amas de lingettes obturait la lame placé sur le réseau d’eaux usées. »

Actualité :

  • Mardi 8 janvier 2019 nous avons rencontré deux délégués syndicaux CGT de la laiterie SLVA du site D’AUZANCE en Creuse, nous les avons informés de la pollution de la rivière L’AUZON.
  • Réponse de Danielle FOURNIOUX Responsable plan de gestion Chaîne des Puys – faille de Limagne Direction des Grands Sites Patrimoniaux au Conseil Départemental :

 « L’inscription de la Chaîne des Puys-faille de Limagne au Patrimoine mondial repose sur des critères géologiques liés à la tectonique et au volcanisme induit. Elle ne crée pas en soi un niveau supplémentaire de protection mais invite à mobiliser au mieux les mesures nationales pour mettre en oeuvre les actions de préservation liées aux critères d’inscription : lisibilité des formes géologiques, valorisation scientifique, lutte contre l’érosion….

 Si le thème de l’eau n’est pas traité au titre du plan de gestion de la Chaîne des Puys, celui-ci n’est pas absent des différentes politiques publiques, notamment par le biais des Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE). Le « SAGE Allier Aval » et le « SAGE Sioule » partagent une problématique commune : la gestion de la ressource en eau souterraine de la Chaîne des Puys.

 Chaque SAGE comprend un programme d’actions qui vise à la préservation de la ressource en eau et des cours d’eau. Ces programmes se traduisent sous la forme de contrats territoriaux financés par les communes ou leur groupement, l’Agence de l’Eau Loire Bretagne et le Département du Puy-de-Dôme. Ces contrats concernent notamment l’Auzon, la Veyre, les cours d’eau de l’agglomération clermontoise comme l’Artière… Ils comprennent des actions pouvant concerner la restauration des berges, des ripisylves, le traitement des différentes sources de pollution, des inventaires et restaurations de zones humides…

 Pour plus d’information, je vous invite à consulter les sites internet des deux SAGE cités. « 

Laisser un commentaire