Cafteuses et Guêpes Rouges : même motif, même punition.

Nouvelle imageLa municipalité de Beaumont a choisi une méthode qui ressemble à celle employée à Toulouse
A Toulouse, la ville coupe le compteur EDF de la bourse du travail pour obliger les syndicats à partir.
A Beaumont, la ville met un terme à la mise à disposition d’un local permanent aux Cafteuses et rechigne à laisser des salles aux Guêpes Rouges pour les répétitions de leurs spectacles.
La municipalité de Beaumont semble avoir oublié ce précepte de Mireille Delmas-Marty : « l’enracinement dans une culture peut permettre un accès à l’universel, pour autant qu’il s’agisse d’une culture ouverte. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.