CONSEIL MUNICIPAL de Beaumont dU 1 JUILLET 2015 : intervention de C.Thomas sur la tarification des TAPS

Depuis la rentrée 2014 la réforme des rythmes scolaires a élargi la notion de temps  « périscolaire  » jusqu’alors réservé aux garderies du matin et du soir et aux études surveillées, aux accueils de loisirs qui ont lieu lorsqu’il y a école dans la journée.

De fait le temps pendant lequel ont lieu les Temps d’Activité PériScolaires – TAPS –  est passé du statut  de temps scolaire à  temps « périscolaire ».

Le risque est déjà grand de voir l’éducation physique, les arts plastiques, la musique glisser petit à petit du temps scolaire à ces temps d’activité périscolaires

Il est donc plus que  primordial que ce  temps reste gratuit, d’autant que des parents ont déjà inscrit leurs enfants dans l’optique de la gratuité et avant que la décision de tarification soit effectivement prise en Conseil Municipal.

Sauf à vouloir en faire une porte d’entrée vers la fin de l’éducation nationale au profit d’officines privées .

Les  républicains du XIXème siècle, par la  loi du 16 juin 1881 avaient prononcé la gratuité absolue de l’enseignement primaire dans les écoles publiques

A Beaumont, vous, les prétendus Républicains de la majorité municipale, après vous être défaussés sur le bureau de poste de la place du parc et participé au démantèlement d’un service public, vous remettez en cause le service public de l’école en  instaurant dès la rentrée  2015-2016, un forfait TAPS / garderies /études surveillées sans discussion préalable avec l’ensemble des  publics concernés.

C’est inadmissible

Au nom de tous les élèves et de leurs parents , au nom de tous les signataires de la  pétition qui vous a été remise aujourd’hui , au nom de mes convictions et de celles de mon groupe politique  Le Front de Gauche, je vous demande de revenir sur votre décision et de retirer cette délibération de l’ordre du jour de notre conseil municipal.