ELECTIONS MUNICIPALES 2020 : résultats du second tour (BEAUMONT)

dimanche 28 juin 2020,

Malgré la division de la droite, la gauche et les écologistes  n’ont pas fait le plein des voix du premier tour.

( rappel : Hélène VEILHAN (IDEES/EELV) : 702 voix + Dominique MOLLE (PS/PC/LFI) : 408 voix).

Résultats détaillés par bureau

Bureaux 1 2 3 4 5 6 7 8 En nb En %
Nombre d’inscrits 973 889 890 748 1239 1026 1070 918 7753 100,00%
Votants 437 333 308 329 480 457 519 425 3288 42,41%
Blancs 4 2 1 0 2 4 2 4 19 0,58%
Nuls 2 3 1 3 2 4 1 2 18 0,55%
Suffrages exprimés 431 328 306 326 476 449 516 419 3251 98,87%
Alain DUMEIL (LR)
71 115 93 122 130 116 156 113 916 28,18%
Hélène VEILHAN (IDEES/LUD) 186 105 79 68 124 156 140 132 990 30,45%
Jean-Paul CUZIN (DVC) 174 108 134 136 222 177 220 174 1345 41,37%
  • Liste Jean-Paul CUZIN (24 élus / 2 conseillers pour la métropole)- droite : Jean-Paul CUZIN, Aline FAYE, Aurélien BAZIN, Christine LECHEVALLIER, Patrick NEHEMIE, Patricia REMY, Michel PRÉAU, Béatrice STABAT-ROUSSET, Francis GAUMY, Josiane MARION, Hervé GRANDJEAN, Martine MEZONNET, Damien PESSOT, Véronique KOUIDER, Jean-François VIGUÈS, Agnès ANDAN, Christian DURANTIN, Nadine DAMBRUN, Vivien GOURBEYRE, Laura KLIJN, Guy PICARLE, Yaëlle MATHIEU-PÉGART, Philippe ROCHETTE, Valérie BERTHÉOL
  • Liste Hélène VEILHAN (5 élus / 1 conseiller pour la métropole) – gauche : Hélène VEILHAN, Olivier DEVISE, Dominique MOLLE, Sébastien MOSTEFA, Marie-Laure LANCIAUX.
  • Liste Alain DUMEIL (4 élus / 0 conseiller pour la métropole) – droite : Alain DUMEIL, Caroline TALON-TAILHARDAT, Damien MARTIN, Josiane BOHATIER

Élections municipales 2020- Droite beaumontoise : Bas les masques ! (1)

Il faut saluer l’initiative de la Métropole qui, par l’intermédiaire de la commune, a eu la volonté de fournir des  masques   à l’ensemble des beaumontois.e.s

Ceux fournis par le Conseil Départemental étaient certes de bien meilleure qualité mais il n’y en avait que 3000 pour Beaumont. Pourquoi ?  La logique, ou le sens de l’intérêt général, aurait dû conduire le Conseil Départemental à se rapprocher de la municipalité pour organiser au mieux la distribution en expliquant comment les destinataires étaient choisis. Au lieu de cela, celles et ceux qui ont eu la « chance »  d’en avoir, ont eu en prime un courrier signé par les conseiller.e.s départementaux du canton, par ailleurs (cela n’aura échappé à personne) candidat.e.s à la Mairie de leur ville le 28 juin, et qui ont ainsi tenté de s’en attribuer le mérite ! Chacun.e appréciera la manière de procéder.

Cela aura surtout eu pour conséquence de faire réagir le Maire qui, grâce au président Les Républicains Laurent Wauqiez de la Région, a obtenu très rapidement les masques de la région.

Nous voyons là ce que sont et comment fonctionnent les listes qui se proclament a-politique : leurs têtes de liste respectives utilisent leurs « relations  et amitiés »  politiques pour servir leur campagne et leurs intérêts personnels.

Au final, ces événements auront permis de rappeler que la droite beaumontoise peut toujours essayer de se dissimuler derrière des masques plus ou moins verts, plus ou moins sociaux, toujours démagogiques : ceux-ci sont tombés. C’est bien toujours la même droite, au pouvoir depuis des années, pour qui l’objectif est de s’y maintenir ou de cumuler les mandats, et pour qui le clientélisme tient lieu de projet politique.

François Ulrich

11/06/20