Malgré la levée des restrictions sanitaires, le Maire, J.P Cuzin a interdit l’accès à la séance du conseil municipal aux citoyens (40 environ) masqués et testés.(reportage en images)

Le conseil municipal retranché dans la salle des conseils , refusant l’entrée aux citoyen-nes beaumontois-es. le seul signe vis à vis de la démocratie : ce conseil municipal est transmis sur Facebook. C’est ainsi que la majorité municipale veut « cultiver l’avenir » avec les Beaumont en profitant de la fracture numérique…cultiver un nouveau monde en réalité virtuelle !

Malgré la levée des restrictions sanitaires, le Maire, J.P Cuzin a interdit l’accès à la séance du conseil municipal à tout public : les citoyens présents (40 environ) étaient masqués et testés.

Pourquoi Le maire de Beaumont interdit l’accès à la séance du conseil municipal à tout public ?

Beaumont, le 9 février 2022

Malgré la levée des restrictions sanitaires, le Maire, J.P Cuzin a interdit l’accès à la séance du conseil municipal à tout public : les citoyens présents (40 environ) étaient masqués et testés.

Pourquoi ?

Le conseil municipal comprend un ordre du jour important dont la démission de plusieurs adjoints.

Pourquoi tant de démissions depuis 1 an ?

Quelles sont les raisons qui ont amené Monsieur le Maire à retirer les attributions à la deuxième adjointe, Madame Faye ?

Pourquoi tant d’adjoints abandonnent leurs fonctions ce 9 février ? A l’initiative de qui ?

Pourquoi aucun membre de la majorité municipale ne représente la commune au bureau de Clermont Auvergne Métropole  ?

Comment peut fonctionner un CCAS dans le contexte actuel ?

Voilà quelques-unes des questions que de nombreux concitoyens nous ont demandé de porter lors de cette séance du Conseil municipal du 9 février 2022.

Malgré le silence voulu par l’exécutif municipal, nombre de Beaumontois.es s’interrogent et s’inquiètent légitimement.

Les élu.e.s du groupe « Uni.e.s pour Beaumont » alertent les médias et les beaumontois.e.s : le conseil municipal se tiendra une nouvelle fois  sans public

Le prochain conseil municipal de Beaumont aura lieu mercredi prochain le 9 février. Alors qu’il comprend un ordre du jour important avec plusieurs démissions d’adjoints, il se tiendra une nouvelle fois  sans public. 

Les élu.e.s du groupe Uni.e.s alertent les médias et les beaumontois.e.s et souhaiteraient que le communiqué ci dessous soit publié : 

Le prochain conseil municipal de Beaumont aura lieu mercredi prochain le 9 février. Alors qu’il comprend un ordre du jour important avec plusieurs démissions d’adjoints, il se tiendra une nouvelle fois  sans public. Les élu.e.s du groupe Uni.e.s alertent les médias et les beaumontois.e.s et souhaiteraient que le communiqué ci dessous soit publié : 
« Alors que les mesures sanitaires sont levées progressivement, le conseil municipal de Beaumont, sur décision du maire Jean-Paul Cuzin, se tiendra une nouvelle fois sans public. Les raisons sanitaires mises en avant ne sont désormais plus entendables : le festival du court métrage vient d’accueillir plusieurs centaines de personnes dans ses salles de projections, les discothèques sont de nouveau ouvertes, les jauges sont levées dans les établissements accueillant du public. Les élu.e. s de la liste citoyenne Uni.e.s pour Beaumont dénoncent cette volonté manifeste de tenir les citoyens à distance de ce moment important de la vie municipale.Une retransmission sur les réseaux sociaux ne remplace pas ce rendez-vous démocratique qu’est le conseil municipal auquel tous les citoyens et les citoyennes ont le droit d’assister.Ce droit est remis en cause et les élu.e.s du groupe Uni.e.s pour Beaumont dénoncent un recul démocratique, un de plus à Beaumont. 
Les élu.e.s citoyens du groupe Uni.e.s pour Beaumont »

Groupe Uni·e·s pour Beaumont :

– Olivier Devise

– Marie-Laure Lanciaux

–  Dominique Molle

– François Ulrich

– Hélène Veilhan

Pourquoi le conseil municipal de Beaumont du 9 février 2022 demeure fermé au public ?

Monsieur CUZIN, maire de Beaumont continue à garder son conseil municipal fermé au public alors que toutes les manifestations, en salle, ont repris (voir le festival du court métrage)….Quelle est la crainte de Monsieur le maire ? La présence d’un trop grand nombre de personnes qui poseraient des questions sur cette valse des adjoints: Beaumont deviendrait un lieu de passage pour « un ailleurs plus brillant ». Qui assure le suivi politique des dossiers ?

Bien sûr il est possible de suivre la séance …  mais sur le réseau social. 14 millions de personnes en France connaîtraient des difficultés dans leur utilisation des outils numériques, alors que la dématérialisation se généralise. Fracture numérique ou simplement choix de ne pas vouloir s’inscrire sur les dits réseaux importe peu à la majorité.

Ordre du jour du Conseil Municipal du 9 février 2022

Salle d’Assemblée de l’Hôtel de Ville
En raison de la dégradation des conditions sanitaires, cette séance n’est pas ouverte au public mais elle sera retransmise en direct sur la page Facebook de la Ville de Beaumont.

Débat démocratique et consultation citoyenne ne sont pas des options !

jeudi 20 janvier 2022

L’éviction de la deuxième adjointe a occupé une grande partie des derniers conseils municipaux mettant à jour les divisions de la majorité. Le Maire a poussé la manipulation jusqu’à inscrire d’office, en catimini, deux membres de l’opposition sur sa liste pour le renouvellement du conseil d’administration du Centre Communal d’Action Sociale. Surpris, ils ont évidemment refusé et déposé leur propre liste. Quel déni démocratique ! Manque d’anticipation avéré au moment du décompte des votes : malgré l’appui des services, erreurs de calcul et cafouillage ont abouti au vote de deux délibérations et à un conseil municipal otage de règlements de compte.

D’autres sujets ne font pas l’objet de débat alors qu’ils concernent au plus près les Beaumontois·es . Il en est ainsi de la municipalisation du centre de loisir : une décision prise unilatéralement par la majorité. Nous ne sommes pas, par principe, hostiles à une gestion directe du centre de loisir. Mais il est logique que le mode de gestion retenu soit celui le plus à même de répondre au projet jeunesse défini en amont. Or rien n’a été construit et présenté. Plus grave, nous ignorons toujours qui est en charge de ce dossier. La réponse improvisée de l’élue en charge du social, qui affirme assumer l’intérim, ne rassure pas.

Une étude urbanistique sur le cœur de ville a été présentée mais aucun lien n’a été fait avec la consultation menée auprès des Beaumontois·es. Cette consultation ne devait-elle pas permettre d’en tracer les grandes lignes ou alors n’était-elle qu’un gadget à 35 000 € ?


Dernière nouvelle : M. Le Maire s’est bien gardé de l’annoncer mais il est probable que le prix de l’eau et de l’assainissement augmente de 5% par an pendant 5 ans. ( NDLR : l’article sur ce blog « la gestion d’un bien public :l’eau »)

 

Plus d’un an après son installation, le Conseil Municipal n’est toujours pas un lieu d’écoute, d’échanges et de démocratie. C’est pourtant ce que nous appelons de nos vœux en vous souhaitant une bonne année 2022.

 Groupe Uni·e·s pour Beaumont :

– Olivier Devise

– Marie-Laure Lanciaux

–  Dominique Molle

– François Ulrich

– Hélène Veilhan*

 

Conseil municipal de Beaumont du 14 décembre 2021 : ça continue dans le grand n’importe quoi !

Ça continue dans la grand n’importe quoi ! Depuis longtemps nous ne savons plus si nous devons pleurer ou rire.

Hier Conseil Municipal.

Le quotidien régional informait que la mairie de BEAUMONT, après avoir interdit la présence du public, revenait en arrière… et pourtant, ce dernier s’est vu éconduit poliment par les personnels (consigne de Monsieur le Maire).

Oui il était possible de suivre la séance …  mais sur le réseau social. Fracture numérique ou simplement choix de ne pas vouloir s’inscrire sur les dits réseaux importe peu à la majorité.

Monsieur CUZIN est venu  expliquer au public ( deux personnes !) sa crainte face à un nombre trop important de personnes dans un contexte peu propice au brassage des masses (populaires).

Le nombreux public a expliqué que le journal local s’était fendu d’un communiqué affirmant le contraire ; qu’à sa connaissance les autorités préfectorales ne donnaient pas ces consignes ; que le pass sanitaire pouvait être présenté et que surtout, pourquoi des non élus étaient plus potentiellement dangereux que les édiles.

Finalement, Monsieur le Maire a autorisé la foule à envahir l’hémicycle conseillant de se tenir à bonne distance ; la consigne a donc été suivie à la lettre (8 chaises d’écart) entre les deux, même au cinéma pour voir un vieux navet, on ne fait pas mieux !

Le spectacle a été à la hauteur. Le film parfois avec quelques longueurs mais les acteurs principaux plein d’à-propos.

Une présentation du projet cœur de ville a été faite par le représentant d’un cabinet d’aménagement urbain. Comme l’ont soulignés certains élus, continuité de ce qui avait été amorcé lors des mandats précédents … quelques acquisitions foncières en plus.

Concernant les points politiques, continuité totale. Monsieur CUZIN  et son équipe (dont une grande partie siégeait avec Monsieur DUMEIL dans le mandat précédent) sont amnésiques à un point tel, que cette pathologie est inquiétante.

Pas de pilote pour la jeunesse, les enquêtes sociales (non effectuées sous  le mandat précédent) toujours en attente, documents consultation PLU qui disparaissent, élues à qui l’on retire ses délégations mais à ce jour pas de remplaçante efficiente … une liste longue comme des jours sans pain … et l’estomac commence à « gargouiller » !

Inquiétant, mais surtout agaçant d’être pris pour des « zozos ». A un moment il faut savoir assumer. La pandémie à beau dos. Rien ni personne n’interdit de travailler à une équipe (si équipe il y a).                                                                                                                 Le premier Magistrat qui fut dans une autre vie à des postes importants dans une grande multinationale et aujourd’hui à la tête de l’exécutif sur la commune, le canton, au Département … ne peut pas se cacher derrière une  incompétence quelconque. A moins qu’à force d’être sur tous … les fronts d’incendie (normal comme patron du SDISS) , il n’arrive plus à gérer !!!

Au final, les deux spectateurs en ont eu pour leur argent car la séance a duré jusqu’à 0h30 … et quel film ! Il parait que l’on peut le revoir en streaming !!!

C.B

La gestion de monsieur le Maire de Beaumont : incompétence, machiavélisme et pilotage à vue

Dans cet article vous découvrez le courrier du Maire de Beaumont adressé au personnel de la commune : Courrier au personnel-1

Suite au courrier du Maire aux personnels municipaux et à sa gestion, quelques réflexions nous viennent à l’esprit :

Incompétence ou/et amnésie :

… pas d’évolution du régime indemnitaire depuis 14 ans…   de longues années de gel …  ouvert la voie d’une construction plus sereine, d’un dialogue social qui a longtemps manqué dans la collectivité …                                                                                                   

 Quelle était votre fonction, Monsieur le Maire,  en tant qu’élu au sein du précédent mandat ? 

et depuis quand êtes vous le premier magistrat ?

Il a fallu attendre deux jours de grève (100 personnes… du jamais vu!!!) pour que vous découvriez les bienfaits du dialogue, la prise en compte des catégories les plus précaires de la collectivité … qu’étiez vous dans une autre vie ?

Machiavélisme :

Et Monsieur le maire termine sa missive par : « Malheureusement cette négociation et le mouvement de grève qui l’a accompagné ont été l’occasion de campagnes de dénigrement, de désinformation, de pression de la part de certains opposants. Instrumentalisation ….. »

Et là, le maire  porte un jugement de valeur sur les salariés incapables de décider par eux même, suiveurs comme moutons de Panurge, sans conscience syndicale, manipulés. Pas un de la centaine de gréviste conscient des enjeux !  On pourrait pourtant penser que la pression s’est plus exercée en interne qu’en externe.

Machiavélisme et Pilotage à vue : 

Si l’on ajoute à ces événements le fait qu’au nom de la pandémie les conseils municipaux ont été dans un premier temps limités à 10 personnes, que la prise de parole a été supprimée et que maintenant c’est carrément  l’interdiction d’y assister ( sur le site de la Mairie à 9h, ce matin ) , on peut raisonnablement se poser la question de la démocratie sur la commune…Et au dernier moment Monsieur le Maire rétablit la présence du public (10 personnes) dans un communiqué paru dans La Montagne du mardi 14 décembre 2021…le pilotage à vue continue

Pas de réponse aux courriers, des fins de non recevoir pour les prises de rendez vous, …comment dialoguer face à cette gestion d’un « quarteron d’élus » pensant que seule la communication « people »  satisfait la population beaumontoise ?

Courrier au personnel-1

La démocratie c’est quand le cul de l’élu reste à portée du pied de l’électeur.

Le conseil municipal de Beaumont se déroulera le mardi 14 décembre 2021…QUELQUES REMARQUES :

  • Sur l’ordre du jour, l’heure de début du conseil municipal n’est pas indiquée…recherche  sur le site de la mairie …et là aussi,  absence d’indication horaire !!!…devons-nous aller sur la page facebook de la mairie dès 5h du matin.

Nous pouvons lire aussi : en raison de la dégradation des conditions sanitaires, cette séance n’est pas ouverte au public.

  • Décision  surprenante à la lecture de la lettre du préfet du Puy-de-Dôme (ci-jointe)..Monsieur le Maire choisit l’option la plus restrictive possible (interdiction de la présence du public, sachant que la fréquentation de la page facebook de la mairie pour cet évènement va être proche de zéro. Veut -il dissimuler le plus possible ses bourdes et celles de sa majorité

(voir nos remarques sur le dernier conseil munichttps://atelierdegauche.fr/?p=10888) ?

  • La séance du conseil municipal sera retransmise en direct sur la page Facebook de la Ville de Beaumont…c’est mieux que rien mais Monsieur le Maire n’a jamais entendu parler de la fracture numérique…aussi aurait-il pu choisir l’autre option proposée par le préfet, la présence du public.

Cette gestion est bien inquiétante : des destitutions d’adjoints sans aucune explication, des mouvements de grève des personnels communaux en raison d’absence de dialogue, des manipulations de délibérations du conseil municipal, des réunions d’instances sans public, ..des annonces non suivies d’effet, l’absence de réponse claire aux questions de certains élus… » (concernant les annonces non suivies d’effet, le panneau annonçant la réhabilitation de la placette Montehus pour le dernier trimestre 2021 alors que rien n’a débuté; et pour l’absence de réponse, les questions sur le projet Landestini -et sans doute tant d’autres-)…la démocratie beaumontoise est de plus en plus malmenée.

« Si l’on n’a pas une bonne démocratie, il y a une mauvaise légitimité des décisions et quand la croissance diminue, les risques de remise en cause de la solidarité sont considérables. »

Erik Orsenna

Le conseil municipal de Beaumont se déroulera le mardi 14 décembre 2021

Le conseil municipal de Beaumont se déroulera le mardi 14 décembre 2021

Salle d’Assemblée de l’Hôtel de Ville
En raison de la dégradation des conditions sanitaires, cette séance n’est pas ouverte au public mais elle sera retransmise en direct sur la page Facebook de la Ville de Beaumont.

Près de 100 agents municipaux ont manifesté ce 6 décembre devant la mairie de Beaumont (Puy-de-Dôme)

le 7/12/2021
À l’appel de l’intersyndical FSU, UNSA, près de 100 agents municipaux ont entamé une grève, ce lundi 6 décembre, à Beaumont, contre l’application des 1.607 heures au 1er janvier 2022.

Malgré le froid, ils étaient près de 100 agents municipaux à venir manifester devant les portes de la mairie de Beaumont, ce lundi matin 6 décembre. Jean Brault, cadre de catégorie B, a partagé son désarroi : « On est désabusé… On a réclamé des rendez-vous avec le maire depuis des mois, on arrive au 5 décembre et toujours rien. Avec ce timing serré, on veut nous mettre au pied du mur. »

Face à silence jugé « assourdissant », les agents ont opté pour la grève, dans l’attente de réponses à leurs questions. « Outre les 1.607 heures, nous voulons des réponses au sujet de la perte de jour d’ancienneté, des jours du maire. Nous réclamons aussi des jours en fonction de la pénibilité de certains postes », ont insisté Isabelle Brioude et Filipe Da Silva, syndicalistes.
Reçus en fin de matinée par le maire, les grévistes ne semblaient pas rassurés. « On nous promet une enveloppe globale de 100.000 euros, sans nous préciser la répartition. On veut des écrits ! Du concret ! », ont déclaré de concert les syndicats, qui ont choisi de reconduire la grève ce mardi.

Carole Eon

Conseil municipal de Beaumont, mardi 14 novembre :Tragique, ridicule, pitoyable ??? La majorité municipale s’enlise !

Au cours du conseil municipal du mardi 14 novembre , sept délibérations proposées sur quinze étaient consacrées à l’éviction de Mme Faye des responsabilités que M. le Maire lui avait confiées il y a 18 mois…

Du moins à une tentative… Parce que la majorité a de sérieuses difficultés en calcul.

Pour mémoire, Mme Faye était jusqu’à ce conseil, vice-présidente du CCAS, et la majorité voulait évidemment la chasser de ce poste, ou mieux encore l’exclure du CCAS.

Fort opportunément, l’association Valentin Haüy a émis le souhait de siéger au CCAS comme association représentative au sein du conseil d’administration du CCAS.  Demande parfaitement légitime vu le sérieux de celle-ci. Toutefois, selon les statuts du CCAS, cela l’obligeait à avoir 8 élus en son sein au lieu de 7.

Et l’élection des conseillers municipaux au CA du CCAS est un scrutin de liste à la proportionnelle au plus fort reste.

Outre leurs difficultés en calcul, la suite va montrer le mépris de cette majorité pour la démocratie.

Lire la suite

Conseil municipal de Beaumont : liberté d’expression et pandémie.

Mardi 05 octobre 2021 se tenait une séance du conseil municipal de BEAUMONT.

A l’ordre du jour de nombreux points mais dans les premiers et les plus délicats, l’éviction de l’adjointe au Maire en charge de la solidarité et vice présidente du CCAS. Aux questions posées par Aline Faye, aucune réponse n’a été apportée par Monsieur le Maire.

Les Beaumontois n’ont pas le droit de savoir. La communication de la mairie est importante même sur les éléments les plus anodins de la commune. Mais la gestion de la commune c’est le silence le plus complet, le maire nomme et démissionne des personnes sans aucune explication. C’est l’OMERTA.

« Les gens se désintéressent de la politique et c’est à cause de cela » s’est désolé François Ulrich.

Comme dans le mandat précédent, et avec les mêmes personnes, la solidarité communale a fait les frais d’enjeux que les BEAUMONTOIS ne savent ou ne comprennent pas. La gestion du CCAS est complètement paralysée. Les premiers à en pâtir restent les plus fragiles (personnes âgées, précaires …), de là à penser qu’ils ne pèsent pas bien « lourds ».

Autre atteinte à la démocratie :

Depuis plusieurs mandats, en fin de  séance officielle du conseil municipal, le public peut poser des questions.

Mais depuis la pandémie covid, seuls les élus (es) sont autorisés à s’exprimer ; à croire que l’édile, de par sa fonction, est automatiquement immunisé, sain de corps … et d’esprit !

Malgré la demande de prise de parole, la réponse a été que COVID=Pas d’échanges.

Les pandémies ont au moins cette vertu : celle d’éviter les questions qui dérangent.

Parmi les préconisations de la haute autorité de santé, nous ne savions pas, qu’outre le vaccin, couper la voix du peuple prévenait du vilain virus.

Le conseil municipal de Beaumont se déroulera le mardi 29 juin 2021

Le conseil municipal de Beaumont se déroulera le mardi 29 juin 2021 à 20h

Salle d’Assemblée de l’Hôtel de Ville
Séance ouverte au public. Port du masque obligatoire, respect de la distanciation et des gestes barrières.
Ordre du jour
  • Approbation du Procès Verbal du Conseil municipal du 23/03/2021
  • Grands travaux et aménagement du territoire

2021/06/01 – Règlement d’attribution de la subvention pour le nettoyage de déjections de pigeons et les mesures de dépigeonnage
2021/06/02 – Approbation du plan de gestion 2021 – 2031 de l’espace naturel sensible d’intérêt local (ENSIL) du bois de la châtaigneraie
2021/06/03 – Création d’un comité consultatif pour le suivi du plan de gestion de l’espace naturel sensible d’intérêt local (ENSIL) du bois de la châtaigneraie
2021/06/04 – Autorisation donnée au maire pour la signature de la convention avec le conseil départemental portant sur la fabrique départementale des transitions
2021/06/05 – Rétrocession des biens amortis (parcelles baties) en portage par l’EPF auvergne – Autorisation donnée au maire pour la signature d’un protocole d’accord pour la réalisation de travaux de sécurisation et de protoaménagement
2021/06/06 – Annulation de la délibération n°2020.01.16 relative a la désaffectation d’une emprise foncière du domaine public, cadastrée section BH n° 58, par Clermont Auvergne Métropole
2021/06/07 – Autorisation donnée au maire pour la signature des actes de cession de la parcelle cadastrée section BC n° 94, rue Paul Clément
2021/06/08 – Autorisation donnée au maire pour la signature des actes d’acquisition de trois parcelles cadastrées section BA n°92, 94 et 102 – la Châtaigneraie
2021/06/09 – Autorisation donnée au maire pour la signature des actes d’acquisition d’une parcelle cadastrée section BP n°429 sise « les cheires »
2021/06/10 – Révision du plan local d’urbanisme de la ville de Beaumont – Arrêt du projet de PLU et bilan de la concertation
2021/06/11 – Mise en place d’une convention de portage entre l’EPF auvergne et la commune de Beaumont pour la parcelle cadastrée section BC n° 304 sise 5 place de la croix neuve

2021/06/12 – Autorisation donnée au maire pour la signature des actes de cession des parcelles cadastrées section BS n° 449(a1) et n°450(a2), sise rue du centre
Animations, vie associative, sportive, culturelle
2021/06/13 – Approbation de la mise en place d’ateliers de théâtre à Beaumont et d’une dotation exceptionnelle de fonctionnement a l’association « collectif Romy »
2021/06/14 – Approbation d’une dotation exceptionnelle a l’association Gym Vitalité Beaumont (GVB)

  • Ressources Humaines

2021/06/15 – Modification du tableau des effectifs du personnel communal – Approbation de la création et suppression de postes
2021/06/16 – Création de 8 postes pour faire face à un accroissement temporaire d’activités et recrutement d’agents non titulaires
2021/06/17 – Recours aux contrats d’apprentissage au sein de la collectivité
2021/06/18 – Demandes d’agrément de structure d’accueil au titre du service civique
Citoyenneté et démocratie implicative
2021/06/19 – Approbation de la création du comite de suivi de la charte éthique

  • Questions diverses ?

Lors des questions diverses,  le groupe « Uni.e.s pour Beaumont » et en particulier, un des représentants de l’Atelier de gauche – François Ulrich – peut être le porte-parole de  vos interrogations  ou vos inquiétudes.

Pour toute interrogation  ou  inquiétude, adressez un mail à atelierdegauche@gmail.com

 

Des nouvelles du conseil municipal du 23 mars 2021 que vous ne lirez pas dans la presse …

Corrigeons une erreur du journal local :

Et pour cause ! Contrairement au compte rendu de La Montagne, les comptes administratifs 2020 n’ont pas été approuvés à l’unanimité ! Notre groupe Uni.e.s pour Beaumont , ayant voté contre le budget primitif 2020, a logiquement voté contre ces comptes administratifs…

L’examen du budget primitif de Beaumont :

Le point essentiel de ce conseil municipal était évidemment l’examen du budget primitif de notre commune. Nous nous étions exprimé sur les choix politiques de la majorité lors de la présentation du Rapport d’Orientations budgétaires lors du conseil précédent (https://atelierdegauche.fr/?p=10399). Je n’y reviendrai pas en détail, mais on peut remarquer que la colère de certains habitants du centre bourg pourrait être attisée à la lecture de ce budget. En effet il est prévu 15 000€ pour l’aménagement des points noirs déchets centre bourg et 50 000€ pour des travaux de sécurisation de l’impasse del Pla, ce qui représente au total 2 % du budget d’investissement de notre commune ; à rapprocher des 375 000€, soit 12,5 % du même budget, prévus pour l’aménagement du parking du stade de l’Artière.

Les tarifs municipaux :

Lire la suite

Le conseil municipal de Beaumont se déroulera mardi 23 mars 2021

Le conseil municipal de Beaumont se déroulera le mardi 23 mars 2021

Compte tenu du couvre-feu, il n’y aura pas de public.

Le conseil municipal serait diffusé en direct sur la page facebook de la mairie:
C’est mieux que rien…

Mais lors des questions diverses,  le groupe « Uni.e.s pour Beaumont » et en particulier, un des représentants de l’Atelier de gauche – François Ulrichpeut être le porte-parole de  vos interrogations  ou vos inquiétudes.

Pour toute interrogation  ou  inquiétude, adressez un mail à atelierdegauche@gmail.com

 

Des nouvelles du conseil municipal du 24 février 2021 que vous ne lirez pas dans la presse …

Tout d’abord quelques remarques sur le bulletin municipal que nous (groupe Uni.e.s pour Beaumont) avons formulées :

  • A propos de la charte éthique des élus du conseil municipal de Beaumont, la formulation dans l’article du bulletin p.14 laisse penser que celle-ci a été signée par les élus et qu’elle a été approuvée au conseil municipal du 9 décembre. Or, il n’en est rien !

Comme écrit dans le procès verbal dudit conseil approuvé à l’unanimité le 27 janvier et que tout le monde peut consulter, la charte a été soumise au vote après que M. le Maire ait déclaré : « […] sous ces deux conditions : suppression du libellé actuel de l’alinéa n°14 qui sera remplacé par « organe régulateur » et […] délai de soumission de cet article n°14 à l’approbation du prochain conseil municipal » . Dans son intervention précédente, M. le Maire avait également dit que cet article n°14 devait être « travaillé par la commission qui a été mise en place et qui a travaillé sur le sujet et que nous nous donnions pour objectif de le voter au plus tard lors du prochain conseil municipal ».

Rien de tout cela n’a été fait à ce jour. Pourtant près de trois mois se sont écoulés et deux conseils municipaux se sont tenus !

Donc, si ce qui est écrit sous le titre « Engagement » n’est pas  une fake-news, il n’en demeure pas moins que les imprécisions sont telles que le texte est très loin de la réalité : la charte n’a pas été approuvée dans les conditions fixées par M. le Maire, l’« organe régulateur » n’a jamais été travaillé, et il n’y a donc a fortiori aucun élu signataire à ce jour puisque la charte n’existe pas.

  • A propos de la 5G, la majorité se félicite que le Conseil Municipal du 9 décembre ait « voté à l’unanimité un vœu demandant un moratoire sur la 5G, mais en omettant de préciser que ce vœu avait été présenté par notre groupe ! Gageons que si nous ne l’avions pas fait, aucun des deux autres groupes ne l’aurait fait.

Nous regrettons vivement qu’à la date de parution du bulletin, ce vœu n’ait toujours pas été transmis aux autorités compétentes, puisqu’il est écrit « [ce vœu] sera transmis aux autorités compétentes ».

Là encore, « vert » en apparence mais pas d’action !

Lire la suite