Le 5 octobre, mobilisé-es pour nos salaires, nos emplois et nos conditions de travail et d’études !

Les organisations syndicales CGT- FO – FSU – Solidaires – FIDL – MNL – UNEF – UNL  appellent à la mobilisation de l’ensemble des travailleur-ses du secteur privé et public, et la jeunesse, le mardi 5 octobre 2021.

Elles rappellent qu’elles ont mis en garde le gouvernement, au début de l’été, face à ses projets de régression sociale. Elles ont, à cette occasion, formulé des solutions économiques et sociales pour sortir de la crise sanitaire.

Elles s’opposent à ce que la situation sanitaire soit utilisée par le gouvernement et le patronat pour accélérer la remise en cause des droits et des acquis des salarié-es et des jeunes. L’élargissement et l’accélération indispensables de la vaccination demandent de renforcer l’accès à la santé, les moyens de l’hôpital public et de la médecine du travail. Cela nécessite de convaincre et de rassurer, et non de sanctionner les salarié-es.

En cette rentrée, l’emploi est une des préoccupations essentielles des jeunes et du monde du travail. La précarité est en forte hausse, et malgré une opposition unanime, la mise en œuvre de la réforme de l’assurance chômage reste d’actualité. Le retour de la réforme des retraites que nous avons combattue et empêchée revient à l’ordre du jour. Gouvernement et patronat veulent imposer de nouveaux reculs sur les retraites. Le chômage partiel a provoqué la plupart du temps des baisses de rémunération importantes.
Trop de salarié.es, notamment les travailleurs-ses particulièrement exposé-es et dits de « 2ème ligne », maintenu.e.s à de bas salaires ne voient aujourd’hui aucune perspective d’amélioration.
Les agent.e.s de la fonction publique attendent toujours et depuis des années des mesures salariales à la hauteur de la perte de leur pouvoir d’achat. Les jeunes ont vu l’investissement dans les aides directes baisser ces dernières années. Le dernier recul en date étant la suppression du repas à 1 euro pour toutes et tous, dont nos organisations réclament le rétablissement.

C’est pourquoi elles exigent :

• L’augmentation des salaires,
• l’abandon définitif des contre-réformes des retraites et de l’assurance chômage,
• un vrai travail avec un vrai salaire pour toutes et tous et l’égalité professionnelle femmes/hommes ;
• la conditionnalité des aides publiques selon des normes sociales et environnementales permettant de préserver et de créer des emplois ;
• l’arrêt des licenciements et la fin des dérogations au Code du travail et garanties collectives.
• un coup d’arrêt à la précarisation de l’emploi et à la précarité des jeunes en formation et une réforme ambitieuse des bourses ;
• la fin des fermetures de services, des suppressions d’emplois, du démantèlement et des privatisations dans les services publics et la fonction publique et le renforcement de leurs moyens ;
• Le rétablissement de tous les droits et libertés pour la jeunesse comme pour le monde du travail.

Les organisations CGT- FO – FSU – Solidaires – FIDL – MNL – UNEF – UNL affirment l’urgence d’augmenter le SMIC et les grilles de classifications, le point d’indice de la Fonction Publique, les pensions, les minima sociaux et les bourses d’études.
Elles appellent les femmes et les hommes de toutes les professions, les jeunes, les retraité.es à se mobiliser, le 5 octobre, par la grève et les manifestations, pour obtenir de meilleurs salaires, pour leurs emplois et leurs droits et une meilleure protection sociale. D’ores et déjà, elles décident de se revoir à l’issue de cette mobilisation.

Manifestation contre les idées et les agressions de l’extrême droite sur la ville

La manifestation contre les extrêmes droites et leurs idées a réuni 500 personnes à Clermont-Ferrand. Elle a permis aussi de constater et de révéler la recrudescence des violences de l’extrême-droite dans la ville en marge des manifestations. Fascisme à combattre : « On ne peut plus attendre » lance, avec justesse, le porte-parole du collectif.

Bonne nouvelle : le conseil d’état annule 4 dispositions du schéma de maintien de l’ordre.

La manifestation contre les extrêmes-droites et leurs idées à l’appel du Collectif de lutte contre les extrêmes-droites du Puy-de-Dôme (LECD63) s’est déroulée sans incident et réunissant 500 personnes réellement comptées avec, au départ, une forte présence policière remarquée (fourgons, voiture, motos) probablement pour éviter des contacts avec des groupes de fachos repérés et repérables qui d’ailleurs « ont escorté tout du long la manifestation »  comme le révèle place de la Victoire le porte-parole du collectif de lutte contre les extrêmes-droites du Puy-de-Dôme au micro.

Étrangement, pas de banderole unitaire à la tête de la manifestation mais un camion-sono particulièrement puissant. Dans le cortège au milieu des drapeaux des organisations, deux banderoles de militants que vous pourrez voir en photo (comme en vidéo).

Sans incident ? Tout au moins un dont je témoignerai plus loin.

la suite : http://Manifestation contre les idées et les agressions de l’extrême-droite sur la ville

Manifestation unitaire Contre les extrêmes droites et leurs idées, le 12 juin.

Le collectif de luttes contre les idées d’extrêmes droites du Puy de Dôme composé de syndicats, d’associations et de partis politiques  a décidé d’organiser une manifestation à la veille des élections régionales et départementales.

L’extrême droite connait en effet un renouveau dans la période que nous traversons et la menace répressive plane au dessus de notre organisation s’ils venaient à s’implanter dans le département ou à gagner de potentielles voix pour la future élection présidentielle.

Le collectif de luttes contre les idées d’extrêmes droites du Puy de Dôme appelle tous ceux et toutes celles qui entendent s’élever contre la haine raciste, pour les libertés et l’égalité à une

Manifestation unitaire

Contre les extrêmes droites et leurs idées

à Clermont-Ferrand

le samedi 12 juin 2021

Départ à 10h, place Delille

 

tract_LCED_VF

9 mai : Loi climat, la marche d’après

Le projet de loi Climat déposé par le gouvernement est loin d’être à la hauteur de l’urgence écologique. Pourtant c’est le dernier texte législatif du quinquennat consacré à l’environnement.
Le 28 mars, à la veille de l’entrée du texte de loi à l’Assemblée Nationale, nous nous sommes massivement mobilisé.e.s pour exiger une loi ambitieuse et défendre les mesures proposées par les 150 membres de la Convention Citoyenne pour le Climat.
Nous appelons à une grande mobilisation le 9 mai 2021 à Clermont-Ferrand pour dénoncer les manquements de cette loi face à l’urgence climatique.
RDV à partir de 13h place de la Victoire pour rencontrer les militant.e.s et bénévoles associatif.ve.s du Puy-de-Dôme !
Départ de la marche festive à 14h à partir de la place de Victoire et retour prévu au plus tard à 16h place de la Victoire pour profiter encore des stands et des animations !
Musiques, spectacles et animations tout l’après-midi ! On vous attend nombreux.ses !

Près de 3000 personnes ont participé à la manifestation du Premier mai 2021 à Clermont-Ferrand.

Selon les syndicats, près de 3000 manifestants ont marché, ce samedi matin, de la Comédie à la place de Jaude. Un cortège unitaire (CGT, F.O, FSU, Solidaires, UNEF) pour des revendications très nombreuses : salaires trop faibles, réforme à venir du chômage, précarité grandissante, écarts entre les riches et les pauvres, libertés publiques menacées. La situation des femmes est également dénoncée : elles restent moins bien payées que les hommes.

Cheminots, enseignants, agents des services publics ont été rejoints par des salariés du privé, notamment Luxfer.

Un Premier mai avec parapluies et capuches, mais aussi avec  sourires et  musiques.

(Merci à Vincent pour toutes ces photos)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Fier-e-s d’être ouvrier-e-s, employé-e-s, étudiant-e-s, salarié-e-s, fêtons le 1er mai 2021

C’est encore dans un contexte de crise sanitaire que va se dérouler ce 1er mai. Mais cette année, le défilé va pouvoir avoir lieu. C’est important tant cette journée est symbolique pour permettre d’unir les salariés et les syndicats.

Un défilé offensif car la crise sanitaire se double d’une crise économique, opportuniste par bien des côtés. Les plans de licenciements et les restructurations qui tombent en cascade semblent d’autant plus injustifiés que les entreprises qui y ont recours ont bénéficié de très importantes aides publiques malheureusement accordées sans aucune contrepartie sociale.

Alors mobilisons-nous avec tous les travailleurs et toutes les travailleuses pour lutter, collectivement, jusqu’à ce que chacun et chacune puisse vivre dignement de son travail.

Les rêves des jeunes, et surtout  du milieu ouvrier sont bafoués alors qu’elles et ils n’aspirent qu’à s’épanouir en pouvant choisir leur vie !

Continuons à faire entendre le cri des privés d’emploi.

Read moreFier-e-s d’être ouvrier-e-s, employé-e-s, étudiant-e-s, salarié-e-s, fêtons le 1er mai 2021

Le silence des médias face à la violence contre Jérusalem Est

 

 

Mardi 27 avril, une trentaine de militants pro-palestiniens ont manifesté devant France Bleu Pays d’Auvergne afin de dénoncer le silence des médias face à la répression israélienne et les actuelles ratonnades qui se déroulent à Jérusalem-Est.

Dominique Vidal, journaliste, a publié une lettre à ses confrères sur Mediapart pour dénoncer le silence des médias face à la montée de la violence contre les quartiers arabes de Jérusalem. En effet, depuis plusieurs semaines, selon les ONG sur place, des ratonnades se déroulent en toute impunité, avec la complicité de la police israélienne. On décompte depuis quelques semaines plusieurs blessés et emprisonnements arbitraires. Aussi, l’Association BDS « Boycott-Désinvestissement-Sanction » et l’Association France-Palestine-Solidarité se sont réunis hier devant les locaux de France Bleu en plein centre de Clermont.

Manifestation devant France Bleu Pays d’Auvergne

Un journaliste est sorti avec son Nagra afin de donner la parole aux associations. Pendant ce temps, les antifas clermontois ont collé des stickers sur les vitrines de la radio, mettant en colère deux des salariés. « France Bleu c’est une image forte. C’est un media mainstream qui ne relaie pas les actualités d’Israël. Il est situé en plein cœur de Clermont, face à la Comédie qui est occupée. » explique Yves Chilliard de BDS, alors que ses camarades posent avec de grandes banderoles devant la station, scandant des slogans appelant au boycott.

« Epuration ethnique passée sous silence »

« On continue impunément l’épuration ethnique et le contrôle de Jérusalem Est, qui, pour les palestiniens, est leur capitale. Les suprémacistes juifs, les ultras de l’extrême-droite débarquent dans le quartier en criant Mort aux Arabes et tabassent tous ceux qu’ils croisent. l’armée intervient et emprisonne les blessés. » Explique un militant. « Aujourd’hui on vient dénoncer le fait que les médias ne racontent pas ça. »

Effectivement, les médias parlent beaucoup d’Israël notamment sur l’histoire du vaccin. « Oui, mais ils oublient de dire que les palestiniens de Gaza et Cisjordanie n’y ont pas droit par exemple. » renchérit Yves. « Seules quelques ONG nous permettent de savoir ce qu’il se passe réellement là-bas. On assiste à de l’auto-censure de la part des médias français. »

Read moreLe silence des médias face à la violence contre Jérusalem Est

1er MAI 2021 : Manifestation unitaire à Clermont-Ferrand (CGT-FO-FSU-Solidaires-UNEF)

Le 1er mai, journée internationale de revendications pour les travailleurs et travailleuses du monde entier, s’est construit dans les combats pour la conquête des droits démocratiques et la défense des libertés… Dans le monde, ces droits sont remis en cause, y compris en France, aujourd’hui mise en cause par les grandes associations de défense des droits de l’Homme : état d’urgence, loi sur la sécurité globale, décrets sur le fichage des militant·e·s, restrictions aux libertés de manifestation, de réunions, répression contre les militant·e·s syndicaux et syndicales…

 

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires et UNEF exigent l’abrogation de la loi sécurité globale, le retrait des décrets sur le fichage, la levée de l’état d’urgence et de toutes les mesures qui en sont la conséquence, l’arrêt de la répression contre les militant·e·s syndicaux et syndicales.

 

Dans ce cadre, les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires et UNEF soutiennent la mobilisation et les revendications des salarié·e·s du spectacle et de la culture.

 

Rassemblement et départ de manifestation à 10h30 devant La Maison de la Culture de Clermont-Ferrand.

Tract départemental 1er-mai-21-3

Marche citoyenne contre l’implantation d’une antenne téléphonique de 36 m de haut

L’association de défense des propriétaires de Berzet et

le collectif « Vivre à Berzet » appellent à manifester

contre l’implantation d’une antenne de téléphonie mobile

de 36 m de haut dans le village de Berzet

à Saint-Genès-Champanelle.

R.V dimanche 25 avril à 14H30 au niveau de la Chapelle de Berzet (route de Ceyrat), au centre du village pour une marche citoyenne.

Read moreMarche citoyenne contre l’implantation d’une antenne téléphonique de 36 m de haut

Vendredis de la colère – contre la réforme de l’assurance chômage

Manifestation contre la réforme de l’assurance chômage applicable à partir du 1er juillet 2021

Cette manifestation fait partie du mouvement national d’occupation des théâtres et lieux culturels partout en France depuis le 04 mars dernier.

Organisée par Culture en Danger 63, la Coordination nationale des lieux occupés et soutenu par tous les syndicats.

– Perfomance Flight Case On Tour
– Stand de vaccination ANTI RAC’ 21 (Réforme Assurance Chômage)
– Prise de parole politique
– programme à compléter

La manifestation se déroulera dans le respect des gestes sanitaires en vigueur

Ce rassemblement est un RASSEMBLEMENT DÉCLARÉ en préfecture et nous avons besoin de votre présence physique pour les faire exister !

Selon les dernières directives gouvernementales, si vous habitez à moins de 10km de Clermont-Ferrand, vous pourrez vous rendre à la Marche Colorée avec un simple justificatif de domicile.

Si vous habitez à plus de 10km de Clermont-Ferrand, vous pourrez vous rendre à la Marche Colorée en téléchargeant et remplissant l’attestation ci-dessous.
https://bit.ly/3cIdJrL

210324_-_tract_UD_vendredi_de_la_colre-1

Les retraités veulent vivre ! Le 31 mars, journée d’action

Le 31 mars : retraités et retraitées mobilisons-nous, faisons entendre notre voix et participons nombreux et nombreuses à la journée d’action.

Rendez-vous est fixé à 14h00 au carrefour des Martyrs et de la Résistance à Chamalières.

Manifestation au départ de la rue Blatin, en direction de la place de Jaude où aura lieu un rassemblement avec prises de parole

Depuis de nombreuses années, les retraités, par le blocage des pensions accompagné d’une augmentation de la fiscalité et d’une explosion des prix, subissent une érosion de leur pouvoir d’achat les emmenant de plus en plus vers la précarité.

Face à cette situation, l’augmentation des pensions pour vivre décemment, est une urgence.

De la même manière, la prise en charge de la perte d’autonomie est indissociable d’une approche globale de la santé. Elle doit être reconnue dans la branche maladie de la Sécurité sociale avec un financement par les cotisations sociales.

D’autre part, pour une vaccination de toutes et de tous, le vaccin doit être gratuit et produit massivement. Nous demandons la levée de la propriété privée sur les brevets de vaccins.

Outre cela, nous nous opposons à l’âgisme, à l’incitation à opposer les générations entre elles pour masquer la responsabilité de ceux qui ont pendant des années asphyxié l’hôpital et taillé dans les ressources de la Sécurité sociale.

Enfin, les services publics doivent répondre aux besoins de toutes et tous, avec le maintien des guichets et des accueils physiques dans les administrations, et particulièrement dans le domaine de la santé, de l’action sociale, des transports et du logement.

C’est dans ces expressions et exigences revendicatives que les 9 organisations syndicales et associations de retraités (CGT – FO – FSU – Solidaires – CFTC – CFE-CGC – Ensemble et solidaires – FGR-FP – LSR) appellent à une journée nationale de rassemblements, d’actions et de manifestations dans tous les territoires le 31 mars 2021.

Dans le respect des gestes barrière et du port du masque.

Une délégation des 10 organisations sera reçue le matin par le directeur de l’Agence Régionale de Santé.

« Soigner encore » (cover Danser encore-HK) Feat Alee, Corinne Masiero, soignants CHU Rennes et Nice

Clip présenté par le Collectif Inter Hôpitaux de Rennes en collaboration avec le syndicat CGT du CHU de Nice, en featuring avec Alee et Corinne Masiero.

Nous tenons à remercier très sincèrement :
– Alee et Delphine pour tout le temps passé, les enregistrements, les conseils, la gentillesse, sans qui ce projet n’aurait jamais pu se réaliser
– Erwann du pied de la pompe et Max du P’tit son pour la basse et l’accordéon
– Corinne Masiero pour avoir fait le lien entre culture et santé : Big up Corinne, No Culture No Futur!!!
– Pierre Perret
– Guillaume Meurice
– Pierre Emmanuel Barré
– Giedré
– Ariane Ascaride

Read more« Soigner encore » (cover Danser encore-HK) Feat Alee, Corinne Masiero, soignants CHU Rennes et Nice

 » Pas essentiel, culture en danger. « 

Soixante dix lieux de culture sont occupés en France. Le mouvement a été lancé au début du mois de mars au théâtre de l’Odéon à Paris. Depuis, la colère se répand.

De plus en plus de théâtres sont occupés: Alès, Amiens, Angers, Aubervilliers, La Courneuve, Auch, Aurillac, Avignon, Besançon, Bordeaux, Bourg-en-Bresse, Brest, Caen, Calais, Chambéry, Châteauroux, Clermont-Ferrand, Die, Dijon, Grenoble, Ivry, La Rochelle, Lannion, Laon, Laval, Le Havre, Le Mans, Lille, Limoges, Lorient, Lyon, Marseille, Mende, Millau, Mont de Marsan, Montpellier, Montreuil, Nantes, Nice, Nîmes, Niort, Noisy-le-Sec, Noyon, Orléans, Paris, Pau, Périgueux, Perpignan, Poitiers, Reims, Rennes, Rosny-sous-Bois, Rouen, Saint-Brieuc, Saint-Denis, Sainte-Clotilde La Réunion, Saint-Etienne, Saint-Nazaire, Strasbourg, Tergnier, Toulouse, Tours, Tulle, Valence, Villeurbanne

manifestez votre désir pour la culture

Printemps Inexorable

À l’heure où les acteur·rice·s du secteur culturel s’unissent plus fortement, que les occupations de théâtres par les coordinations intermittentes se multiplient et que notre syndicat, nous nous lançons une tribune afin que chacun puisse s’exprimer et s’unir à la mobilisation.

Si comme eux, vous souhaitez manifester votre désir de culture, envoyez-nous vos textes par mail sur billetterie@lacomédiedeclermont.com notre site internet sera l’un des relais de vos prises de paroles.

Votre présence à nos côtés nous est chère et essentielle !

un petit sourire…

Ecriture, voix des trois personnages et montage : Loïc Richard

Journée internationale de lutte pour les droits des femmes

Le 8 mars : journée internationale de lutte pour les droits des femmes

À Clermont-Fd, le collectif « 8 mars toute l’année », réunissant associations, syndicats, partis politiques organise :

Rassemblement lundi 8 mars à 16h

Place de Jaude

Pendant l’état d’urgence sanitaire il est toujours possible de manifester, et éventuellement de rentrer après le début du couvre-feu sans être inquiété·e·s avec le motif « Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général ».

appel-8mars2021_1_-1