Inégalités. L’écart de revenus ne cesse de se creuser en France

http://www.humanite.fr/

Jeudi 3 Juin 2021

 

 

L’Observatoire des inégalités a publié mercredi son rapport bisannuel. Il pointe des différences persistantes face à l’emploi et une augmentation de la pauvreté.

 

Les inégalités de revenus repartent à la hausse. C’est le constat dressé par l’Observatoire des inégalités dans son rapport bisannuel sur les inégalités, en se fondant sur des données allant jusqu’en 2019. « Les inégalités de revenus en France augmentent depuis le début des années 2000, malgré une phase de baisse en 2011 et 2012, déplore Anne Brunner, qui a codirigé le rapport. Plusieurs signes nous montrent une remontée des inégalités depuis 2016 et, en particulier, depuis 2017 et 2018. À cette période, des mesures fiscales très favorables aux plus riches ont été prises, ce qui laisse penser que les inégalités de revenus repartent, depuis, à la hausse. Cela vient confirmer que la France n’est pas un pays égalitaire. »

Premier indicateur qui montre ce rehaussement des inégalités : en 2019, le niveau de vie minimum des 10 % des Français au revenu disponible le plus élevé est 3,5 fois supérieur au niveau de vie maximum des 10 % des Français au revenu disponible le plus bas. Un des plus hauts niveaux enregistrés ces quarante dernières années.

Quand on compare plus précisément les revenus moyens de ces deux groupes opposés, l’écart est encore plus frappant. En 2018, les plus riches ont touché un revenu 7,1 fois plus élevé que les plus pauvres, après impôts et prestations sociales. Cet écart se mesure concrètement : ce sont 52 500 euros que les 10 % les plus riches ont gagnés en plus, en moyenne, sur l’année 2018. En 1998, ce montant était de 43 100 euros. Comme le souligne l’Observatoire des inégalités, la suppression de l’impôt sur la fortune ou encore la baisse des impôts sur les revenus financiers ne sont pas étrangères à cette dynamique.

Read moreInégalités. L’écart de revenus ne cesse de se creuser en France

La justice fiscale n’est pas un « luxe »

Plutôt que de conditionner la population à la rigueur nécessaire pour sortir de la crise, rembourser la dette, poursuivre les réformes dans les services publics, appliquer la réforme de l’assurance chômage, s’engager vers la réforme des retraites souhaitée par Bruxelles, d’autres alternatives sont possibles, ne serait-ce que faire payer leur juste part d’impôt aux plus riches et aux multinationales qui fraudent et pratiquent l’évasion fiscale.

Selon OXFAN, les milliardaires français ont gagné 175 milliards d’euros entre mars et décembre 2020, soit l’équivalent de deux fois le budget de l’hôpital public.

Journal l’Humanité https://www.humanite.fr/inegalites-les-profiteurs-de-la-crise-sanitaire-au-sommet-des-grandes-fortunes-702820

 

Depuis la parution des scandales,  des « Panamas Papers »  en 2016 puis des « Paradise  Papers »  en 2017, les contrôles fiscaux se poursuivent mais avec des moyens en moins…d’après la Cour des comptes, 1733 emplois ont été supprimés pour la mission de contrôle  fiscal entre 2012 et 2016.

Pourtant, selon un rapport remis le 25 septembre 2019 à l’Assemblée nationale, les contrôles fiscaux ont permis de récupérer 372 millions de droits et de pénalités, l’équivalent de 24 écoles primaires de 20 classes  ou de 2 grands hôpitaux publics.

Read moreLa justice fiscale n’est pas un « luxe »

Loi travail: les droits des femmes passent (aussi) à la trappe

blogs.mediapart.fr

Les invités de Mediapart

Emmanuel Macron l’a promis. Les femmes seront la grande cause nationale du quinquennat. Il est élu depuis à peine 150 jours et il a déjà réussi à se faire mentir 3 fois. Une première fois avec la nomination du gouvernement et l’absence de ministère dédié. Une deuxième fois cet été, avec la baisse de 27% du budget du Secrétariat d’État à l’Égalité. Une troisième fois avec la Loi Travail n°2.

Comme souvent, des textes apparemment « neutres » ont en réalité des conséquences nettes sur les inégalités. Réforme des retraites, de l’assurance maladie ou du code du travail : toutes ces réformes qui visaient l’ensemble des salarié.e.s ont eu un impact différent sur les femmes et les hommes. Etonnant ? Pas tant que ça. Lorsque vous proposez une réforme dans un pays comme la France, où les inégalités professionnelles sont fortes (26% d’écart de salaire), la réforme est rarement neutre ou sans effet. Soit elle aggrave la situation et augmente les inégalités, soit elle s’attaque aux inégalités et les fait reculer.

Les ordonnances rentrent dans la première catégorie. Les salarié.e.s les plus touché.e.s par la réforme sont ceux en CDD ou travaillant dans des petites entreprises. Deux catégories où les femmes sont surreprésentées. Plusieurs mesures vont donc peser particulièrement sur les femmes et accroître les inégalités professionnelles.

Read moreLoi travail: les droits des femmes passent (aussi) à la trappe

Précarité. Le dérapage mal contrôlé des inégalités

http://www.humanite.fr/precarite-le-derapage-mal-controle-des-inegalites-636780
 L’Observatoire des inégalités (ODI) a publié hier son deuxième rapport annuel. Réalisé par des économistes et des chercheurs en sciences sociales, l’ouvrage est un outil indispensable. Plein de chiffres et de données brutes, il dessine l’image d’une France dans laquelle les écarts entre les plus pauvres et les plus riches ne cessent de se creuser. Il passe aussi en revue un certain nombre de facteurs d’inégalité, comme l’éducation, les salaires, le patrimoine, le sexe, l’âge ou encore l’origine. De quoi alimenter les débats et contrer les discours de ceux qui veulent nier la réalité de l’iniquité sociale comme de ceux qui font leur fonds de commerce d’un discours alarmiste sur le déclassement.

1. Revenus, patrimoine… Le fossé se creuse

Read morePrécarité. Le dérapage mal contrôlé des inégalités