Ouvrons le débat :GUERRE EN UKRAINE ET ÉLECTIONS EN FRANCE

Une des trois questions principales de cette campagne électorale, avec le pouvoir de vivre et la crise écologique en général et climatique en particulier, est pour moi la guerre en Ukraine.

Est posé, d’une manière violente, pour la première fois depuis la fin de la « guerre froide », le problème, à résoudre au plus vite, de la paix et de la sécurité collective dans le monde et en Europe (je ne parle pas de l’Union Européenne mais du continent Europe).

Si vous partagez cette préoccupation majeure, je vous suggère de demander aux candidat.e.s-député.e.s pour qui vous vous apprêtez à voter quel sera leur choix si l’Assemblée nationale dont ils feront partie a à se prononcer en juillet (ou plus tard) sur une aide militaire non plus simplement symbolique mais réelle et consistante, en matériels offensifs et/ou en troupes, au Président Zelensky. Souhaitez-vous l’engagement sans restriction de la France dans la guerre en Ukraine sous couvert de l’OTAN et avec les USA et la Grande Bretagne, ou préférez-vous qu’elle reste pour l’essentiel à l’écart du conflit et contribue à tenir ouverte une porte pour trouver une solution dans un cadre garantissant à la fois l’indépendance de l’Ukraine et la sécurité de la Russie et des populations du Dombass ?

La réponse à cette question déterminera sans doute en partie votre vote. En ce qui me concerne, après les récentes déclarations bellicistes d’un éventuel futur Premier Ministre se déclarant prêt à « humilier Poutine » (sic !), ce vote n’est pas définitivement fixé.

A.R