Des témoignages multiples pour dire les déchirements face à la pluie d’OQTF

Billet de Georges-André, 9 juin 2022

Explicites et déterminées © Georges-André Photos

A 18h devant la préfecture de Clermont-Ferrand, le point de la pluie d’Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF)tombée sur six établissements scolaires avec des témoignages poignants sur les déchirements engendrés et bien réels.L’indignation submerge les clivages. La lutte constante est à l’honneur de notre pays qui ne veut plus accueillir mais expulser (sauf Ukraine), de sa population consciente qui n’accepte pas.

Du même jour sur délit de solidarité sur Eric :  Eric au tribunal pour outrage quand les expulsions outragent fraternité et solidarité

Dix-huit heures devant la préfecture du Puy-de-Dôme, bâtiment froid, quelques cent cinquante personnes sont rassemblées à l’appel de RESF 63 pour réclamer l’annulation de la pluie d’OQTF qui tombent dans plusieurs établissements scolaires touchant parents et enfants et des titres de séjour pour chacun·e.

Olivia lycéenne Jeanne d’Arc Clermont-Ferrand

Lycée Pierre-Joël Bonté à Riom
 « Droit à l’éducation bafoué…Mobilisation à Riom »
Ecole Pierre Brossolette à Riom
Témoignages ci-dessous
Ecole élémentaire Jean Butez à Clermont-Ferrand  
Médiacoop «  Soutien à Ana et Maté, 9 ans et 5 ans. »
Ecole Léon Dhermain à Cournon d’Auvergne
Collège La Ribeyre à Cournon d’Auvergne
Ecole Nestor Perret à Clermont-Ferrand

Lire la suite de l’article : https://blogs.mediapart.fr/georges-andre/blog/090622/des-temoignages-multiples-pour-dire-les-dechirements-face-la-pluie-doqtf