#STOP au commerce avec les colonies israéliennes – #StopSettlements – signez l’initiative européenne!

En Palestine occupée, la colonisation s’intensifie
Actuellement 280 colonies israéliennes sont installées en Cisjordanie, Jérusalem Est comprise, abritant plus de 660 000 colons contre 3,5 millions de Palestiniens.
Destructions d’habitations, dépossessions de terres, homicides, transferts forcés, restrictions draconiennes des déplacements… la colonisation est un crime de guerre responsable de multiples violations des droits humains.

L’objectif de l’initiative citoyenne européenne #StopSettlements est d’interdire le commerce des produits des colonies illégales sur le marché européen. Il s’agit de mettre en accord la politique commerciale européenne avec le droit international et les droits fondamentaux, en faisant respecter l’interdiction de la colonisation.
Une initiative citoyenne européenne est une pétition devant réunir en un an les signatures d’un million de citoyens européens venant d’au moins sept États membres de l’UE. Une fois les signatures réunies, la Commission européenne est contrainte d’examiner la demande des citoyennes et citoyens européens.


En commercialisant les produits des colonies israéliennes,

l’Union européenne se rend complice de la colonisation.

Les citoyens européens vont changer cela, une fois pour toutes !
Signez l’Initiative citoyenne européenne #StopSettlements

www.plateforme palestine.org/StopSettlements

Objectif 1️ million de soutiens pour stopper la colonisation en Palestine : signez l’Initiative Citoyenne Européenne


Alors que l’établissement de colonies dans un territoire occupé constitue un crime de guerre, l’Union européenne continue d’entretenir des relations commerciales avec les colonies israéliennes établies en Palestine occupée. Ces liens commerciaux permettent la viabilité économique et l’extension de ces colonies. Alors même que l’UE dénonce la colonisation israélienne, elle contribue à la renforcer. Des produits et services provenant de colonies illégales sont proposés aux consommateurs européens. En achetant ces produits et services, les citoyens européens contribuent donc sans le savoir au vol des terres et à l’expulsion violente de familles palestinienne.

Si 1 million de citoyens européens soutiennent cette demande, la Commission européenne devra se prononcer et décider d’une action à mettre en œuvre à ce sujet. Vous aussi, signez, partagez l’appel autour de vous.



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.