Astérix apporte sa force au collectif « eau bien commun 63 »

Sur le plateau de Gergovie, Astérix est venu prêter main forte aux Arvernes. Le collectif « Eau-bien commun63 » prépare son recours pour la priorité de l’eau aux populations, alimentation et santé contre son accaparement par les sociétés Volvic-Danone et Limagrain. Le décret préfectoral du 31-03-21 qui planifie les mesures de préservation de l’eau en période d’étiage, doit être revu.

Malgré le temps bien maussade sur le plateau de Gergovie, une tribu Arverne joyeuse et haute en couleurs a reçu en grande pompe l’irréductible gaulois Astérix non moins jovial sous les yeux curieux d’un petit public spectateur profitant de l’occasion. Point de folklore costumé mais le tournage d’un clip-vidéo humoristique pour un combat qui devient majeur dans le monde et la France du dérèglement climatique : l’eau !

Avec les épisodes de sécheresse récurrents qui se sont produits ces dernières années et ne manqueront pas de se reproduire dans le contexte durable de dérèglement climatique, l’eau est devenue un enjeu majeur un peu partout dans le monde. De sa répartition entre population, paysans et industriels, dépend les choix de restriction dans le cas d’une alerte et plus encore d’alerte-sècheresse renforcée.

L’eau est l’élément fondamental de l’autonomie alimentaire des territoires face au changement climatique.

Un collectif « Eau bien commun 63 »* s’est constitué depuis deux ans pour peser dans la révision d’un accord-cadre sécheresse voulu dès mars 2020 par le préfet du Puy-de-Dôme pour remplacer celui de 2013, largement dépassé.

Ce clip-vidéo et l’action menée depuis 2020 veut « dénoncer  l’accaparement de l’eau, bien commun, par les multinationales, au détriment de la population et de la préservation de la biodiversité, en contradiction avec le Code de l’Environnement » qui prévoit la priorité de la répartition de l’eau à la population et  l’agriculture paysanne, disposition nullement respectée dans le nouvel arrêté préfectoral du 31 mars 21.

Les Arvernes et l’eau des Volcans” sera diffusé sur les réseaux sociaux pour recueillir un financement participatif afin de financer la procédure de recours du collectif « Eau bien commun63 » et obtenir la mise en conformité avec le Code de l’environnement. Voici le début de l’histoire.

« Nous sommes en l’an 21 de notre ère et une nouvelle menace plane sur le pays Arverne, de puissants consortiums, comme Volvicanus et Limagrainicus menacent de s’accaparer la précieuse eau des volcans réputée pour être la meilleure de Gaulle. Ces consortiums sont puissants et soutenus par l’empire, les Arvernes se sentent bien démunis face à eux. Ils apprennent qu’Astérix et ses compagnons sont en tournée dans la région. Ils ont alors l’idée de faire appel à l’irréductible gaulois pour les aider. » La suite bientôt sur les écrans de vos smartphones.

 

La suite de l’article : https://blogs.mediapart.fr/georges-andre/blog/110621/asterix-apporte-sa-force-au-collectif-eau-bien-commun-63