Vivante

http://www.humanite.fr/
Lundi 19 Avril 2021

 

Réunion de la gauche, samedi 17 avril 2021 à Paris

D’abord, un constat, qui procurera à n’en pas douter un peu de soulagement à beaucoup. La simple participation à la réunion initiée, samedi, par Yannick Jadot, montre que les formations qui y étaient représentées sont, quoi que chacune en dise, dépositaires d’un bien en partage avec les autres, qui les rassemble et les dépasse. Cet actif en commun, c’est la gauche. Celle-ci n’est donc pas morte. Écologistes, communistes, socialistes, insoumis et radicaux ne sont pas venus boire le thé ou jouer aux cartes, mais parler convergences et actions communes à l’approche de rendez-vous électoraux cruciaux. Preuve que chacun inscrit toujours son avenir à l’intérieur de cette grande famille maintes fois déchirée et recomposée, mais toujours vivante.

Ce n’est pas rien de le dire. Il y a peu encore, cela n’allait guère de soi pour un Yannick Jadot, par exemple, qui faisait tout son possible pour ne surtout pas être étiqueté de gauche. Voilà non seulement qu’Olivier Faure et lui claironnent leur volonté de conclure au plus vite un contrat d’union écolo-socialiste, mais que l’ex-tête de liste des Verts aux européennes se prend à rêver d’une coalition plus large sur sa gauche, avec les communistes et les insoumis.

Malheureusement, ce zèle ressemble surtout à une OPA sur l’union… et sur la primaire de son propre parti. Yannick Jadot est trop ambitieux pour qu’on le croie sur parole en train de faire primer les intérêts du rassemblement avant son propre destin. Passer pour le chantre de l’union, après avoir été celui de l’autonomie de l’écologie, est un bon produit d’appel, à l’heure où le rassemblement est réclamé par des électeurs soucieux que la gauche ménage ses chances de défaire la tenaille Macron-Le Pen en 2022. Pour y parvenir, encore faut-il ne pas laisser à l’arrière-plan l’ingrédient principal, celui auquel la gauche se heurte : l’accord sur les contenus et les programmes. Des pas ont été accomplis vers ce but. Mais l’opération du duo Faure-Jadot en éloigne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.